Partager

Il y a 20 jours, une femme de 37 ans, du nom de Djadjé Niagando, quitta nuitamment son domicile suite à un appel téléphonique qu’elle avait reçu. Depuis, elle n’est plus revenue en famille et les nombreuses recherches demeurent à ce jour infructueuses.

En effet, il semble que des voisins auraient entendu cette nuit-là des cris dans la cour de la mairie de Mopti – Sokoura, appelant «au secours, au secours, on veut me tuer…». Mais les intéressés ayant pris peur ne sont guère sortis de leurs concessions.

La police de Mopti, saisie de cette disparition est en train de mener l’enquête. C’est ainsi que dans ses investigations, elle a pu obtenir de Orange – Mali le dernier appel reçu par Djadjé Niagando qui serait une amie du maire sortant. Ce numéro est constamment sur répondeur.

Cependant, la personne, dont émanait cet appel, avait appelé une jeune fille quelques instants auparavant. Cette dernière a été interpellée et a indiqué que c’est le numéro de Ladji Bocoum. Celui-ci fut immédiatement interpellé. Il a reconnu avoir appelé Djadjé Niagando mais il ne serait pas au courant de cette disparition mystérieuse.

En outre, le gardien de la mairie et un proche du maire ont également été interpellés puis relaxés.


A Mopti – Sokoura
, les rumeurs disent que cette dame possède des secrets sur son corps qui donnent à la fois le pouvoir et l’argent.

C’est pourquoi, certains soupçonnent le maire sortant, auquel elle était intimement liée d’être mêlé à sa disparition. S’y ajoute le fait que le maire sortant n’a, semble t-il, déployé aucun effort pour retrouver Djadjé Niagando. A ce jour, il n’existe aucune information fiable permettant de retrouver cette pauvre dame vivante ou morte.

Chahana TAKIOU

L’Indépendant du 23 Avril 2009