Partager

La Direction générale des impôts vient de réaliser des résultats remarquables en terme de mobilisation de recettes au mois de mars et d’avril 2009. En sous la houlette de son Directeur général Dionkè Diarra, ce service vient de mobiliser pour le compte du seul mois d’avril, 51, 098 milliards de FCFA.

La Direction Générale des Impôts est bien partie pour atteindre l’objectif de recettes de 315 milliards de FCFA assigné par le gouvernement pour le compte du budget 2009. En effet, le niveau de mobilisation des recettes au titre des deux mois écoulés (mars et avril 2009) augure beaucoup d’optimisme dans ce sens.

Ainsi, au titre des opérations fiscales du mois de mars 2009, la Direction générale des impôts a pu mobiliser 33, 884 milliards de FCFA. Ce résultat très appréciable a été largement dépassé le mois suivant, c’est-à-dire en avril, pour le compte duquel, le niveau de mobilisation a été de 51, 098 milliards de FCFA. Ainsi, en deux mois, l’administration fiscale aura démontré sa capacité à soutenir la performance et surtout à impulser la transition fiscale en réalisant 84, 982 milliards francs CFA.

Ce niveau de mobilisation record est survenu à une période traditionnellement marquée par des recettes élevées. Cependant cette moisson exceptionnelle est largement imputable à la bonne collaboration des contribuables, notamment des sociétés minières qui ont consenti à payer, en une fois, des taxes dont elles s’acquittent habituellement en deux ou trois paiements, l’Impôt sur les Sociétés, notamment (I’IS).

Ces recettes, d’un niveau incomparable, sont aussi les retombées d’un suivi de plus en plus rigoureux dans l’administration de l’impôt et d’une plus grande maîtrise de l’assiette fiscale par la Direction Générale des Impôts.

Toutefois, ces résultats, avec la bonne exécution entamée du nouveau Plan stratégique 2009 – 2011, ouvrent de bonnes perspectives pour le service des impôts à être au rendez-vous de la performance en fin d’année.

Youssouf CAMARA

12 Mai 2009