Partager

Participants en provenance du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de Madagascar, du Niger, de la France, d’Angleterre et du Mali, prennent part à ces travaux.

La rencontre de Bamako se veut un cadre d’échanges et de renforcement des capacités pour les responsables de radios chrétiennes en matière de leadership.

Efforts déployés par les mass médias afin d’accompagner la démocratie dans presque toute l’Afrique francophone, ont été salués par le pasteur Maurice Sogoba président de l’Association Chrétienne de la Communication au Mali (ACCM).

Tout en remerciant les autorités maliennes et particulièrement le ministère de la communication et des nouvelles technologies pour la consolidation de la démocratie au Mali, Mr Sogoba, reconnaît que sans une implication efficiente des hommes de la communication aucune action humaine ne peut réussir.

Pour Abdoulaye Sangho, coordinateur du Réseau Africain des Ministères Evangéliques de Radios (RAMER), la liberté d’expression est une réalité dans notre pays comme en témoigne la grande ouverture médiatique incluant toutes les communautés religieuses.

Le Ramer a été crée en 2000 à Grand Bassam en Côte d’Ivoire, lors d’une consultation régionale pour l’Afrique francophone.

Durant les travaux, expériences des pays présents, notamment en matière de gestion du personnel, du matériel ainsi que des émissions, seront analysés par les participants.

Souhait d’acquérir une fréquence pour les radios chrétiennes regroupées au sein de l’Accm a été émis par le pasteur Sogoba.

18 août 2005