Partager


Du 12 au 13 février prochains, le Mali accueillera un grand ami : Son excellence Hu Jintao, président de la République populaire de Chine à la tête d’une forte délégation comprenant, entre autres, le secrétaire général de la présidence, le directeur du bureau de la recherche, le vice Premier ministre, les ministres des affaires étrangères ; du commerce ; et du développement.

En prélude à l’événement, l’Ambassadeur de Chine au Mali, Zhang Guoqing, a animé un point presse sur le sens et la portée de cette visite.
Cette visite de 48 du président Hu Jintao vise comme, entre autres objectifs à renforcer les liens sino africains, et concrétiser les projets discutés lors du sommet sino africain en vue d’une meilleure mise en œuvre de ces initiatives.

Pour l’Ambassadeur Zhang Guoqing, il s’agit d’une visite historique dans les relations bilatérales sino maliennes. Elle donnera l’opportunité aux deux chefs d’Etat, Amadou Toumani Touré et Hu Jintao d’échanger sur les relations traditionnelles d’amitié existant entre le Mali et la Chine.

Dans leur tête à tête, il est également prévu que le président ATT et son hôte échangent leurs points de vue sur certaines questions d’intérêt régional et international.

Durant son passage au Mali, le président Hu Jintao posera la première pierre du troisième pont de Bamako. Ensuite, les deux chefs d’Etat visiteront le centre de prévention et de traitement du paludisme sis à l’hôpital de Kati. Les deux présidents auront par la suite, un entretien avec le personnel chinois travaillant à l’hôpital de Kati.

Pour le diplomate chinois, il s’agit d’une visite pleine de symbolique. D’abord, c’est le premier déplacement à l’étranger du président Hu Jintao de l’année 2009 ; c’est aussi sa deuxième visite sur le continent africain depuis la tenue, en 2006 du sommet sino africain.

Pour Zhang Guoqing, cette visite traduit la profondeur de l’amitié qui lie le président Hu Jintao aux peuples d’Afrique. Pour lui, le Mali, qui fait partie des partenaires les plus stratégiques de la Chine, a été choisi pour être la première étape d’une longue tournée qui conduira le leader chinois au Sénégal, en Tanzanie, en îles Maurice et en Arabie Saoudite.

La coopération sino malienne date des premières heures de l’indépendance du Mali en septembre 1960. Multiforme, elle couvre aujourd’hui tous les domaines : politique, économique, social et culturel.
L’effectif de la population chinoise au Mali est estimé entre 1000 et 2000 personnes.

Depuis le 25 septembre 1960 la Chine entretient avec le Mali une coopération basée sur une assistance mutuelle et un appui au développement. Les actions existent dans les deux sens et confirment la volonté des deux pays à œuvrer pour un accroissement des relations traditionnelles d’amitié.


Oumar Diamoye

09 Février 2009