Partager

Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, a rendu jeudi dernier une visite de courtoisie à Mohamed Ould Cheickna Bouyé Haidara, communément appelé le « Chérif de Nioro », qui séjourne à Bamako depuis le week-end dernier où il avait participé au meeting du Haut conseil islamique.

jpg_une-971.jpgLa rencontre s’est déroulée à la résidence bamakoise du chérif sise à l’Hippodrome. C’était en présence d’une foule de disciples du chef religieux et d’un impressionnant déploiement des forces de sécurité. C’est aux environs de 15 heures que le président Dioncounda Traoré engage avec le leader religieux un tête-à-tête qui dura une heure.

A l’issue de cet entretien, le président Traoré a confirmé que le sujet principal discuté a été le Mali et qu’il avait remercié le Chérif pour tout ce qu’il est en train de faire pour notre pays. Il lui a demandé également de faire des bénédictions pour le Mali qui en a tant besoin en ce moment. Ce qu’il a fait en souhaitant que les Maliens se donnent la main.

Ensuite, Mohamed Ould Cheickna Bouyé Haidara a donné sa perception de l’actualité du moment, à commencer par la « charia » imposée au nord de notre pays. Le Chérif a expliqué en quelques points que cela ne correspondait pas à la religion. Interrogé sur la publication de la liste des membres du gouvernement d’union nationale, Dioncounda Traoré a indiqué que dès que cette liste sera prête, elle sera publiée. Le président de la République par intérim qui s’est dit satisfait de cette visite, entend que toutes les forces participent à ce gouvernement pour apaiser rapidement et au mieux la tension.

Souleymane Doumbia

L’Essor du 17 août 2012