Partager

Le président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, a effectué jeudi dans la mi-journée une visite de courtoisie à la mairie du district de Bamako, censée renforcer les rapports de coopération entre l’Assemblée nationale et l’hôtel de ville de Bamako.

Selon M. Traoré, cette visite a pour but de renforcer et de redynamiser le processus de décentralisation et de démocratie, désormais irréversible dans notre pays. Le conseil du district, qui a accueilli avec ferveur le visiteur, a répondu que c’est la première fois qu’un président de l’Assemblée nationale lui fasse l’insigne honneur de lui rendre visite.

Face à la poussée démographique de Bamako et à l’insalubrité, le président de l’A. N. a ajouté que la mairie du district a besoin de plus de solidarité et l’adhésion de tous pour accomplir sa mission qui est de faire de « la Capitale des Trois Caïmans », une ville propre et conviviale.

D’ailleurs, à propos des trois caïmans, qui symbolisent Bamako, les élus municipaux du district ont sollicité l’ouverture de la réflexion et d’un débat pour convenir d’une version proche de la « vérité », car la mairie dit avoir reçu différentes versions liées à ces caïmans.

L’hôte de la mairie a invité les élus du district à faire des propositions et à initier des textes qui pourraient être transformés pour faire l’objet d’une proposition de loi en faveur du district.

Amadou Waïgalo

15 février 2008.