Partager

Négociation au sommet de l’Etat : Après une rencontre hier à Kati avec Cheick Modibo et le capitaine Sanogo, Dioncounda chez Alassane Ouattara aujourd’hui

Négociation au sommet de l’Etat : Après une rencontre hier à Kati avec Cheick Modibo et le capitaine Sanogo, Dioncounda chez Alassane Ouattara aujourd’hui

Une réunion a eu lieu hier dans l’après-midi à Kati entre le président de la République par intérim, le Pr. Dioncounda Traoré, le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, et le président du CNRDRE, le capitaine Amadou Haya Sanogo. La rencontre aurait dessiné les contours d’un probable accord concernant la durée et la présidence de la transition. Dioncounda Traoré devra soumettre cet accord ce mercredi 16 mai 2012 au président en exercice de la CEDEAO et président de la Côte d’ivoire, Alassane Dramane Ouattara.

La rencontre qui s’est tenue hier dans l’après-midi à Kati entre le président de la République par intérim, le Premier ministre, Cheick Modibo Diarra et le président du CNRDRE, le capitaine Amadou Haya Sanogo, aura permis de poser les jalons d’une sortie de la crise qui couvait depuis la décision de la Cédéao de maintenir Dioncounda Traoré à la tête de l’Etat malien durant la transition de 12 mois.

C’est le chef du gouvernement qui est allé chercher le chef de l’Etat par intérim en début d’après-midi à Koulouba pour rejoindre à Kati le chef de l’ex-junte pour dit-on, « chercher une solution malienne » à la crise sociopolitique dans laquelle est plongé notre pays depuis le coup de force du 22 mars 2012. Si rien n’a filtré des échanges entre les trois personnalités, il aurait été convenu que le président de la République par intérim se rende à Abidjan pour rencontrer le président en exercice de la Cédéao et président de la Côte d’ivoire, Alassane Dramane Ouattara. Certaines sources ont indiqué hier que les lignes ont commencé à bouger et qu’un accord pour la durée et la présidence de la transition est désormais en vue à quelques 6 jours de la fin de la période de l’intérim de 40 jours prévu par la constitution.

En tout cas, les trois personnalités ont affiché au sortir de cette rencontre leur optimisme quant à l’aboutissement des propositions maliennes pour des solutions durables à la crise sociopolitiques.

Markatié Daou

L’Indicateur du Renouveau du 16 Mai 2012