Partager

Le 2 e dîner gala de Case Sanga 2 a eu lieu le vendredi 15 Août avec des invités de marque comme l’ambassadeur du Burkina Faso et celui de la Guinée Conakry auMali.

Pour ne pas rompre avec l’habitude d’offrir aux téléspectateurs un concert de Case Sanga sur le petit écran chaque samedi soir, Africable et Fanaday ont initié un dîner gala qui se tient tous les vendredi soirs et qui est diffusé le samedi sur la chaîne Africable.

Le dîner gala Case Sanga 2 et le concert prime time ont à peu près les mêmes vocations puisqu’ils donnent l’opportunité à chaque candidat de chanter un titre. Mais à la différence du prime concert, au dîner gala, les candidats ne sont pas notés, ils n’y vont que pour faire le show et divertir les spectateurs qui sont les sponsors et partenaires de l’émission.

A travers ce dîner, les organisateurs veulent aussi donner la chance aux candidats d’évoluer sur plusieurs cadres. Le public de la prime du palais est constitué en grande majorité des jeunes, alors que dans un dîner, on ne retrouve généralement que des adultes et des invités triés sur le volet.

C’est pourquoi elle est appelée « soirée VIP ». Le 1 er numéro de ce dîner gala a permis au candidat sénégalais, Abdoul Latif N’diaye représenté par le K4 de dévoiler au public son savoir faire. Par rapport au concert du Palais de la culture, Latif s’est surpassé lors du 1 er dîner gala, il a fait une prestation brillante qui a à la fois séduit et surpris le public.

Etaient présents dans la salle, en plus de la marraine du Mali, Mme Dagamaissa, Babani Koné, le grand Tiken Jah Fakoly. Une présence qui a ému les candidats qui s’y attendaient le moins.

Elle a permis au candidat malien, Ousmane Toumani Diakité (K13) d’interpréter avec Tiken lui-même, son titre « Tata », chose qui dit-il, lui a permis d’accomplir une de ses rêves. La soirée a vu également la présence de Nuima Belleza qui semblerait être l’idole de la candidate burkinabé, Pamika la star.

Tous les 11 candidats ont chacun fait une prestation musicale. Le spectacle a été ouvert par le solo d’Amadou Diabaté dit ATT du Burkina Faso (K1) dans « Dalakan » de Sékouba B. Diabaté.

II a été suivi de la prestation du candidat malien Alou Sangaré dit Badé représenté par K3 dans « Tchèkoroba ». Tous les candidats ont chanté en solo. Le seul duo de la soirée fut celui de la candidate nigérienne, Ornela Waiby (K14) avec la candidate burkinabé, Pamika, la star (K10) dans une chanson intitulée « Africa », chantée en dioula, boré et Djerma.

Les deux nominés de la semaine à savoir la candidate de la diaspora malienne en France, Madioula Manga Kanouté (K11) et la candidate du Niger, Freeda Nassar (K8) ont été les dernières à jouer. Après la prestation des 11 candidats, le plateau a été cédé à Babani Koné qui a terminé la soirée en beauté avec le titre « Case Sanga », composé avec les candidats.

Le voting par SMS expliqué

Lors du dîner, la preuve a été une fois de plus démontrée que Case Sanga est une émission qui favorise l’amitié et l’intégration entre les peuples. M. Abdoulaye Cissé du Burkina Faso, un des membres du jury, a déclaré qu’il y a des fans clubs des candidats qui ont été créés au Burkina.

Des fans clubs qui ne sont pas seulement ceux des deux candidats burkinabés (Amadou Diabaté et Pamika) mais aussi ceux des candidats des autres pays (le Niger, le Mali, la Guinée Conakry et la France).

L’occasion a été donnée au gestionnaire du serveur, à un l’huissier de justice et à un membre de jury d’expliquer le mode de voting par SMS. Les différents intervenants ont indiqué qu’ « aucune manipulation ne peut se faire à ce niveau et que seul le vote peut accorder le maximum de points aux candidats ».


Ramata S.Kéita

18 Août 2008