Partager

Le Mouvement Citoyen, les associations et clubs de soutien à ATT à la Primature cet après-midi
Le dialogue républicain, amorcé il y a deux semaines par le chef du gouvernement, Modibo Sidibé, poursuit son chemin.

En effet, après la mouvance présidentielle réunie au sein de l’ADP et l’opposition constituée par le FDR et SADI, ce sont le Mouvement Citoyen et les associations et clubs de soutien à ATT qui sont à l’honneur, ce mardi 29 juillet, Place de l’Indépendance. Ces derniers auront également le privilège d’échanger avec le Premier ministre Modibo Sidibé sur les grandes questions de l’heure.

Il s’agit de la vie chère, de l’école, de la crise du Nord et des questions d’intérêts particuliers dans la mesure où nombreuses sont les associations qui se sont investies dans la campagne d’ATT en avril 2007 en espérant sur des responsabilités dans les hautes sphères de l’Etat.

Ce qui tarde à se concrétiser pour plusieurs dirigeants du Mouvement Citoyen qui avaient revendiqué, lors de sa conférence de cadres sur le PDES, «des postes et des marchés pour les opérateurs économiques».

Ces dirigeants-là qui ne jurent que par ATT ont-ils une vision de la gestion du pays autre que celle contenue dans le PDES ?

En tout cas, il serait bon de connaître leur appréciation sur la mise en oeuvre de ce projet, sous la conduite de Modibo Sidibé. Ce qui est sûr, c’est que le premier responsable du Mouvement Citoyen, le ministre Ahmed Diane Séméga, est déjà satisfait des actions enclenchées. Il l’a répété à maintes reprises, sur les ondes de l’ORTM et dans les colonnes de la presse privée.

Reste à savoir si les autres ont la même appréciation de l’action gouvernementale que lui. A suivre.


Chahana Takiou

29 Juillet 2008