Partager

Le Centre Djoliba de Bamako a abrité le 6 septembre 2016, la conférence de presse de l’Association des Ressortissants Maliens de Diafounou vivant aux Etats Unis (Usa) à travers son émissaire Souleymane Siby non moins 2ème vice président de l’association. Il avait à ses côtés le président de Lakamané, de Bamako, Dama Kondé. La dite conférence avait pour but d’apporter des éclaircissements sur ce qui s’est passé lors de la pose de la première pierre de la maternité le 15 août 2016 entre Tanbakara et Kowoulou, financé par l’association à hauteur de 56 millions de FCFA. Ce jour, explique Souleymane Siby, notre délégué, à savoir le président de l’association des ressortissants de Diafouni aux Usa, Amara Dramé, a fait tout ce qu’on lui a demandé de faire, mais aujourd’hui il a transformé l’espace en lieu de récupération politique et de querelle politique entre l’honorable député Mamadou Hawa Gassama et ses rivaux. « Il a fait croire aux gens que c’est Gassama qui nous a aidé pour venir faire cette réalisation. Ce qui est faux. Nous ne l’avons pas commis pour ça. C’est pourquoi, quand nous avons vu les images de la pose de la pierre, nous avons été plus que choqué dans nos âmes. Du coup, nous avons convoqué une assemblée extraordinaire sur l’acte que vient de poser notre président Adama Dramé et Bakary Siby. A l’unanimité, ils ont été destitués de leurs postes. Un bureau provisoire a été mis en place qui est conduit par le 1er vice-président Mody Doucouré. Après, j’ai été envoyé au Mali pour venir démentir les propos de notre président destitué. Je suis venu dire que l’honorable Hawa Gassama n’a rien posé comme acte dans cette activité tant sur le plan financier qu’administratif. Etant élu de la contrée, nous l’avons quand même invité pour prendre part à la pose », explique Souleymane Siby. Nous n’allons pas arrêter les travaux, notre engagement reste intact pour le bonheur de nos populations surtout les femmes qui perdent la vie en donnant la vie à d’autres. Cette maternité comprenant 12 chambres (avec 4 lits par chambres, des salles d’accouchements, de toilettes, de bureau pour chefs, etc.) est le début de notre volonté (ressortissants de Diafounou aux USA) à réaliser un Centre de santé de référence digne de ce nom. Tout cela sur une superficie de 8 hectares.
Notre association a été créée comprend plus de 1000 adhérents. Son but est l’entraide dans notre pays d’accueil et d’aider nos parents et le pays aussi à travers des réalisations de routes, de centre de santé, d’écoles, etc.

Hadama B. Fofana

Du 9 Septembre 2016