Partager

Ce vendredi 24 juin a été un jour mémorable à Sikasso. En guise de reconnaissance pour ses efforts en faveur du développement socioéconomique du Mali en général et de la 3ème région administrative en particulier, les habitants de celle-ci ont réservé un accueil royal à l’ancien Président-directeur général de la Cmdt, en l’occurrence Kalfa Sanogo.

Des centaines de motocyclistes, des dizaines d’automobilistes et autres moyens de transports ont pris d’assaut Flazambougou, un village situé à une dizaines de kilomètres de la ville de Sikasso. L’objectif était d’assurer un accueil digne à la dimension de ce digne fils du Kénédougou, Kalfa Sanogo.
Pour la circonstance, l’association «Cercle des alternatives maliennes pour l’émergence (Came)» n’a pas tari d’éloges à l’égard de l’ex-P-DG de la holding. Après avoir mobilisé des centaines de personnes habillées en tee-shirts blancs à l’effigie de leur idole pour lui rendre un hommage mérité, le Coordinateur régional de ladite association, Mahamadou Berthé, s’est prêté à affirmé qu’à Sikasso, le mérite n’est généralement pas reconnu à temps. Pour corriger cette situation, souligne-t-il, le Came a été créé pour magnifier tous ceux qui ont œuvré pour le développement du Mali en général et celui de la région de Sikasso en particulier. D’où l’importance de cette cérémonie qui, outre le Kénédougou, regroupe des milliers de personnes venant de tous les horizons du Mali. «Au regard des actions menées par M. Sanogo à Sikasso, nous avons un grand estime pour lui. De son passage au Pnud, Sanogo a fortement contribué à faire des plateformes multifonctionnelles une réalité dans les coins les plus reculés du Mali afin que la femme d’une manière générale puisse avoir moins de problèmes dans ses activités ménagères. C’est aussi lui qui a réalisé le bitumage du tronçon qui passe de la Cmdt à la l’usine 2, en passant par la Mission catholique. Ainsi, il a mis fin à 20 ans de calvaire des populations riveraines de la Cmdt. En plus, il a clôturé une école et construit 3 salles de classe. Ce sont ces actions qui ont émerveillé la population. L’électrification rurale est également devenue une réalité dans certaines localités, notamment les villages vers N’Kourala qui lui sont reconnaissants», souligne M. Berthé.

En retour, la population a jugé nécessaire de rendre un hommage mérité à Kalfa Sanogo de son vivant, en lui disant merci.
Après ce bain de foule, l’hôte du jour s’est dit honoré par les siens. «J’ai été ému, ça ne me surprend pas outre mesure. Mais l’ampleur dépasse un peu ce à quoi je m’attendais. Ça me réconforte quelque part. Parce qu’être aimé commence par chez soi. Que vous soyez applaudi ailleurs, si chez vous-même vous n’avez aucun support moral, pour moi, cela ne veut rien dire. Donc je suis moralement réconforté par l’accueil qui m’a été réservé. Aujourd’hui, c’est une légitime fierté», s’est réjoui M. Sanogo. Partant, il a salué l’association qui a organisé cet évènement en son honneur. Toutefois, estime-t-il, ce qu’il a fait était un devoir pour lui après tout ce que la nation et la région de Sikasso ont fait pour lui. «Nous ne sommes pas habitués à flagorner ou à jouer au narcissisme. C’est pourquoi, nous avons toujours estimé que quand vous faites votre devoir, vous avez besoin de vous promener sur la place publique pour dire : ‘’j’ai fait ceci ou cela’’. Sinon, on l’aurait fait depuis longtemps. Car depuis ma tendre jeunesse, nous avons posé des actes à travers tout le Mali. Mais je n’ai jamais fait quelque chose d’extraordinaire pour me flatter», précisera-t-il. Toutefois, il estime que la présente cérémonie servira de source d’inspiration pour les générations futures qu’il a invitées au travail qui, de son avis, doit être le premier critère d’appréciation.

Après l’euphorie du vendredi, le lendemain a été encore plus riche en témoignages. Les gens venus de toutes les régions du Mali et du Burkina ont tenu un meeting géant de reconnaissance des bienfaits du P-DG Kalfa Sanogo. Ce fut dans la salle de spectacle Lamissa Bengaly.

Oumar KONATE
Envoyé spécial

Le Prétoire du 27 Juin 2016