Partager

Le vendredi 9 Mai 2008, la salle de réunion du ministère de la Santé a servi de cadre de rencontre entre ledit département, l’Agence Française de Développement(AFD) et la Coopération technique belge, autour du Programme d’appui au développement sanitaire et social de la 5eme région de Mopti, dont la composante majeure est la construction de l’hôpital de Mopti.

La cérémonie d’ouverture de cette 6eme session de ce comité tripartite était présidée par le Secrétaire Général du département de la Santé, M. Lasseni Konaté, en présence des partenaires techniques et financiers et des membres du cabinet du département de la Santé.

L’ordre du jour portait sur la revue des dossiers à finaliser, afin de dégager des orientations claires pour l’accélération de la mise en oeuvre du Programme d’appui au développement socio-sanitaire de la région. L’objectif de ce programme vise le renforcement du système socio-sanitaire de cette région qui figure parmi les les plus pauvres du Mali et dont les indicateurs sont aussi parmi les plus faibles.

D’un montant global le 10 milliards de nos francs, le pprogramme couvre l’ensemble des composantes du PRODESS II, tant pour la santé que pour le développement social. Ainsi, ce montant est destiné à la construction et la réhabilitation de dix centres de santé communautaires, la construction du centre de santé de référence de Youwarou et du nouvel hôpital de Mopti (à Sévaré), et le renforcement du système socio-sanitaire de la région de Mopti.

Au cours de son intervention, le Secrétaire Général du ministère de la Santé a rappelé qu’en 2007, les deux partenaires


l’Agence Française de Développement et la Coopération technique belge ont eu à verser plus d’1 milliard cinq cent millions de FCFA, dont 925 millions au titre de la composante centrale, et 602 millions pour la composante régionale.

A en croire M. Konaté, cette année sera marquée par la réalisation d’études architecturales, la réalisation du projet d’établissement 2009-2013, de l’établissement public hospitalier Sominé Dolo qui prendra en compte la transition vers le nouvel hôpital, la recherche,action pour renforcer le système de santé ,l’évaluation à mi-parcours du projet, la construction de 5 CSCOM, et la construction du Centre de Santé de Référence de Youwarou.

Le S.G. du ministère de la Santé a attiré l’attention des partenaires techniques et financiers sur l’importance que le département accorde à l’évolution de ce programme et le souhait du respect du calendrier fixé. “Nous nous devons donc de faire le parti pris de l’action, pour que le projet avance”, a-t-il noté.

M. Konaté a donc invité les responsables socio-sanitaires à plus de rigueur dans le suivi des différentes composantes du programme, et à rechercher, par le dialogue, les voies et moyens pouvant permettre la réalisation effective et à temps des activités programmées.

Signalons que la réalisation de ces infrastructures sanitaires va beaucoup contribuer à l’amélioration du système socio-Sanitaire de la région de Mopti, quand on sait que cette région fait partie des indicateurs de santé les plus faibles du Mali.

Mariétou KONATE

12 Mai 2008