Partager

Ce samedi 25 février 2012 s’est tenue à l’AGETIC la 4ème Assemblée Générale Ordinaire de la Coordination des Associations et Clubs TIC du Mali (CACTIC). Dirigée par le Président Mahamadou Coulibaly et le Secrétaire Général Yacouba Kéita, en présence des nombreux partenaires de la Coordination, cette Assemblée a permis à ses membres de dresser le bilan administratif, financier et opérationnel du Bureau sortant et de se projeter vers l’avenir, en formulant nombre de recommandations. L’élection du nouveau Bureau était aussi à l’ordre du jour.

Enregistrée le 1er juin 2009 sous le N° de récépissé 112/MATCL-DNI, la CACTIC a pour but principal la vulgarisation et l’appropriation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), notamment au sein de la jeunesse malienne. Au nombre des différentes activités menées par la CACTIC, y compris avant même sa reconnaissance officielle, rappelons qu’elle a été l’un des principaux acteurs de l’organisation des différents E-festival, qu’elle a participé à la mise en place du Cyber Espace de la Jeunesse situé dans l’enceinte de l’AGETIC et qu’outre sa participation au sommet du Fonds de solidarité numérique de 2008, elle a aussi pris part à l’élaboration et à la validation du Plan stratégique national en matière de TIC.

La CACTIC mène aussi des activités régulières lors de la Journée Internationale des Télécommunications, en délivrant surtout des formations de formateurs, d’élèves des écoles fondamentales, d’étudiants et d’agents de mairies, entre autres. Créée en 2007, la CACTIC est membre, en tant qu’organisation de la société civile, au Conseil

d’Administration de l’AGETIC, l’Agence de Gestion des Technologies de l’Information et de la Communication du Mali, en charge de la mise en application de la politique du gouvernement de notre pays en matière de TIC.
C’est dire si le parcours de la CACTIC est éloquent. Après l’avoir brièvement retracé, Mahamadou Coulibaly a tenu à formuler des recommandations pour une meilleure visibilité de la Coordination à l’avenir, en même temps qu’il a proposé aux membres de la CACTIC des mesures de recentrage des activités issues de la longue expérience de terrain de l’organisation, avec des orientations et des objectifs très précis.

Au nombre de celles-ci, l’augmentation des cotisations des associations et clubs membres de la Coordination à 10 000 FCFA, la création de clubs TIC à l’intérieur du pays et la proposition de transformation du E-Festival, avec le ministère des Postes et des Nouvelles Technologies, en Salon des TIC, avec une plus grande implication des partenaires. Tout ceci devrait, à terme, selon les ambitions du Président Coulibaly, permettre à la CACTIC d’être réellement au centre du toutes les activités en matière de TIC au Mali.

Ramata Diaouré

27 Février 2012