Partager

A l’évidence, il existe un rapport entre la sécurité et le développement. Ces deux choses sont étroitement liées et ont un impact sur l’état d’une nation. Les pays offrant la meilleure sécurité possible sont plus attrayants pour les investisseurs.

Les citoyens des pays dont la liberté est garantie par une bonne sécurité sont plus aptes à entreprendre et plus prompts à participer activement et massivement à la vie politique, économique, sociale et culturelle, leur vie confessionnelle est plus épanouie.

La sécurité, une des conditions du développement

Ce qui signifie que la sécurité permet de satisfaire certaines conditions vitales au développement comme la stabilité politique qui stimule les investissements internes et externes. Une autre condition du développement garantie par la sécurité est la liberté économique qui permet aux populations d’entreprendre des activités à tous les niveaux et de mieux vivre.

Par ailleurs, les pays bénéficiant d’une bonne gouvernance démocratique connaissent une croissance beaucoup plus rapide que les autres et d’un développement plus durable.

Il convient cependant de souligner que la démocratie n’est pas une condition préalable à la croissance économique, mais l’absence de démocratie peut limiter considérablement les possibilités de développement, surtout si la situation se traduit par une instabilité politique, la trépidation de l’état de droit et la corruption.

En Afrique, en particulier, il y a fort longtemps que des liens étroits ont été établis entre la paix, la sécurité, la démocratie et le développement. La sécurité qui est un concept polysémique et transversale y est même considérée comme un préalable à la liberté, à la démocratie et au développement.


Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

30 Juin 2008