Partager

En collaboration avec les autorités locales et d’autres organismes de bienfaisance, l’Association Malienne des Villages d’Enfants SOS (AM VESOS) a procédé, le jeudi 30 mai 2013 dans l’enceinte de la mairie de la Commune IV, au lancement du Programme de renforcement de la famille de Sebenicoro. Ce projet d’un coût de 316 millions de FCFA pour les 4 ans, vise à soutenir les enfants défavorisées de Sebenicoro en vue d’en faire des adultes autonomes et intégrés dans la société.

Le programme a pour finalité de contribuer à la lutte contre la pauvreté en général et de prévenir l’abandon d’enfants par la consolidation des familles. Il vise à permettre aux enfants, courant le risque de perdre le soutien de leur famille, de grandir dans un environnement familial affectueux. Pour ce faire, SOS villages d’Enfants travaille directement avec les familles pour leur permettre de protéger et de prendre en charge d’une manière efficace leurs enfants en collaboration avec les collectivités locales et les autres prestataires de services. Selon le président de l’AMVESOS, le Dr Mamadou Marouf Keita, depuis sa création, son association a vu la sortie définitive de 128 jeunes de leurs villages.

Et, parmi eux, 85 ont un emploi décent et permanent, 45 sont mariés et vivent pleinement leur vie de famille. Ces jeunes évoluent dans divers secteurs public et privé à savoir : l’administration, les banques, l’enseignement, l’armée, les industries, les bâtiments et travaux publics et l’artisanat. Le but recherché par le programme de Renforcement de la famille de Sebenicoro est aussi de développer des activités génératrices de revenus pour les parents parce que le but est de créer toutes les conditions pour que les familles ou vivent ces enfants deviennent autonomes dans un délai de 3 voire 4 ans. « Les trois premiers PRF (Socoura/Mopti, Sanankoroba et Kita) ont vu la sortie de plus de 90 familles devenus autonomes dont certaines avant trois ans.

Ces familles assurent elles-mêmes, aujourd’hui, les besoins essentiels de leurs enfants », assure le Dr Mamadou Marouf Keita. Dans son allocution, le maire de la commune, Moussa Mara, a remercié les initiateurs du projet et a appelé les familles bénéficiaires de s’autonomiser le plus rapidement afin que d’autres à leurs tours puissent en bénéficier. Les heureux bénéficiaires ont témoigné tous leurs gratitudes envers AMVESOS pour cet élan de solidarité à leurs endroits.

Madiassa Kaba Diakité

03 Juin 2013