Partager


Au cours d’un point de presse samedi, l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (Icrisat) a divulgué les résultats de sa recherche scientifique sur la diversité agricole.

Les recherches de l’Icrisat sont consacrées à l’amélioration de l’arachide et du sorgho. L’objectif du point de presse par les dirigeants de l’Institut était de communiquer les résultats de leur recherche.

Dr. William Bar, le directeur général de l’Icrisat, conférencier dira qu’ « au Mali, pendant ces 5 derniers années cinq variétés d’arachide ont été diffusées et trois autres le seront très prochainement. Ces variétés sont largement diffusées dans les régions de Kayes et Koulikoro ». Il ajoutera que sept variétés de sorgho améliorées sont encore en cours de diffusion et douze autres sont déjà diffusées.

Est-ce que l’Icrisat soutient « l’Initiative riz » ? « Nous aidons le gouvernement à produire beaucoup mais l’Icrisat ne travaille pas sur le riz. Nous travaillons à développer la culture de l’arachide et du sorgho », a répondu M. Bar.
Installé au Mali depuis 1977, à travers le programme bilatéral financé par USAID, l’Icrisat collabore avec des partenaires nationaux, notamment l’Institut d’économie rurale (IER).

Selon Dr. Témé, le directeur général de l’IER, « dans les zones urbaines, la consommation de riz est très développée. On consomme beaucoup de riz mais il ne faut pas oublier que les autres céréales sont beaucoup consommées dans les zones rurales. Les ruraux ne consomment pas trop le riz. Notre raison d’être, c’est de faire en sorte qu’ils aient à manger en apportant la technologie ».

Pour sa part Dr. Farid Waliyar, le directeur Icrisat de l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’expliquant sur les OGM, précisera que « la biotechnologie est une technologie différent des OGM. L’Icrisat fait des recherches sur la biotechnologie. Pour l’instant, nous ne travaillons pas sur les biotechnologies modernes qui sont les OGM parce qu’on n’a pas encore eu l’autorisation du gouvernement ».

L’Icrisat est une organisation à but non lucratif et apolitique dont l’objectif est le développement agricole basé sur la science.

Créé en 1972, il est membre du Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale (GCRAI). Il est l’un des 15 centres internationaux financés par plus de 50 gouvernements, fondations et banques de développement. L’Institut est représenté dans plusieurs pays d’Asie et d’Afrique dans les zones tropicales semi-arides.


Sidiki Doumbia

(stagiaire)

30 Juin 2008