Partager

Les travaux de la deuxième session de la grande commission mixte de commerce, de coopération économique et technique Mali-Turquie ont pris fin à Ankara le 20 Juin dernier. Une initiative instituée conformément à l’Article IX de « l’Accord de Commerce, de Coopération Economique et Technique » signé le18 mars 1999 entre le gouvernement de la République du Mali et celui de la République de Turquie.

Les travaux qui étaient coprésidés par Tiéman Hubert Coulibaly, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali et Cevdet Yilmaz, ministre du Développement de la République de Turquie ont passé en revue l’état de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Au terme de la session, il a été convenu en ce qui concerne les relations commerciales, d’accroître le commerce et les investissements. Cela va se matérialiser par l’organisation des foires et délégations commerciales pour promouvoir le secteur privé des deux pays et développer le commerce et les investissements.

Pour ce qui est de la coopération entre les organisations du secteur privé, il faut noter la signature de l’Accord de coopération entre la Chambre de commerce et d’industrie du Mali et l’Union des chambres et des bourses de Turquie (TOBB), le 25 mars 2011, et qui a été favorablement accueillie par les deux parties. Du coup, il sera élaboré un plan d’action entre les deux institutions pour la mise en œuvre dudit Accord.

S’agissant de l’accord de commerce et de partenariat économique, la partie turque a informé la Partie malienne que les négociations exploratoires visant la signature au niveau régional d’un Accord de commerce et de partenariat économique (ACPE) avec l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont été entamées les 28 et 29 mai derniers à Ouagadougou.

Dans ce contexte, la délégation turque a sollicité le soutien complet de la partie malienne pour donner mandat au Secrétariat de l’UEMOA d’entamer des négociations officielles sur l’Accord précité.

De son côté, la partie malienne a déclaré qu’elle examinera favorablement le projet de texte et soumettra ultérieurement son avis à la demande de soutien complet de la partie turque.

Sur l’accord de la promotion et la protection réciproques des investissements, les deux parties ont exprimé leur souhait de signer l’Accord de promotion et de protection réciproques des investissements dont elles ont déjà entamé les négociations exploratoires.

Parlant de l’accord sur la non-double imposition, Maliens et Turques ont promis d’échanger des projets d’accord afin d’entamer les négociations dudit accord dans les plus brefs délais.

Aussi, les négociations avec les autorités ont concerné, la coopération économique et technique, l’agriculture, l’industrie, les transports, l’énergie, les mines, l’eau, le tourisme, l’artisanat , la santé, le développement social, l’emploi et la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, l’assistance technique, les bâtiments et travaux publics, le conseil technique, et bien entendu la coopération entre les ministères des affaires étrangères des deux pays.

A l’issue des travaux, les deux parties ont procédé à la signature de quatre accords. Un accord dans le domaine du tourisme, un plan d’action pour le développement de la coopération entre les deux pays dans les domaines politique et de sécurité, de la culture, de l’éducation, des sciences et du développement économique, un mémorandum d’entente entre l’académie diplomatique du ministère des Affaires étrangères de la République de Turquie et le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Mali et enfin un mémorandum d’entente entre l’Agence malienne de normalisation et de promotion de la qualité (AMANORM) et l’Institut turc de normalisation.

La prochaine session (la troisième) de la grande commission mixte de commerce, de coopération économique et technique aura lieu à Bamako en 2014.

Bandiougou DIABATE

26 juin 2013.