Partager

Quel est le sort réservé aux généraux Poudiougou, Minkoro Kané et autres mis à la retraite du temps de la junte de Kati ?

Soumeylou Boubèye Maïga : On est en train de voir comment chacun peut être utilisé à travers son grade. Nous allons faire en sorte que chacun puisse être employé conformément à son grade, à ses aptitudes. Nous appellerons les gens au fur et à mesure que les possibilités se présenteront.

Quelles sont les mesures pour le cantonnement des groupes armés à Kidal ?

S. B. M. : Pour le cantonnement, il faut le statut des combattants, les lieux pour le cantonnement. Après le cantonnement voir la phase suivante, comment procéder à la réinsertion? L’important est qu’il n’y a pas de conflictualité entre les partis. Il y a des efforts qui sont à faire pour se retrouver, avoir des conditions pour avancer… la police et la gendarmerie font des patrouilles en ville et l’armée contrôle l’extérieur.

Abou Kamara

(stagiaire)

Les Echos du 15 Janvier 2014