Partager

Située à 30 km de la ville de Nioro, la commune de Youri est aujourd’hui sans maire. Le titulaire du poste, Moussa Kariba Touré élu sur la liste Adéma et désigné maire à l’issue des dernières communales, a abandonné son poste depuis le 21 mai 2008, emportant avec lui un fonds de garantie de plus de 4 millions F CFA. C’est la révélation qui a été faite par son 1er adjoint, Aliou Sadia Camara, un élu municipal URD aujourd’hui à Bamako pour les besoins de la cause. Les raisons.


Selon ce dernier, tout est partie du détournement du montant d’un fonds de garantie versé par l’association pour le développement du village de Youri pour l’installation d’un château d’eau dans la commune de Youri. C’est ce fonds de garantie d’une valeur de 4 500 000 F Cfa qui devrait normalement être retourné à l’association pour le développement du village de Youri (ADVY) qui a été enlevé à l’insu de l’association des ressortissants de Youri.

Les circonstances de la disparition du fonds

Selon le 1er adjoint au maire de Youri, Aliou Sadia Camara, au départ, les 4 500 000 F Cfa servant de fonds de garantie pour l’adduction d’eau dans la commune de Youri ont été déposés à l’Agence BDM-SA de Nioro du Sahel au nom de Mamadou Samassa dit Kidé Biné désigné conseiller du Comité de gestion. Seul ce dernier était donc habilité à faire sortir l’argent.

Mais, contre toute attente, nous révèle-t-on, le maire de la commune de Youri, Moussa Kariba Touré, entreprit une série de manœuvres frauduleuses pour mettre la main sur ce pactole financier de 4 500 000 F Cfa.

C’est ainsi qu’après plusieurs tentatives infructueuses, il confectionna de faux documents parmi lesquels un faux procès-verbal issu d’une réunion imaginaire dans lequel le chef de quartier et certains conseillers municipaux l’ont autorisé à utiliser les 4 500 000 F Cfa servant de fonds de garantie pour l’adduction d’eau. Le comble de l’ironie est que «le maire de Youri imita lui-même les signatures des uns et des autres tout en leur faisant dire des propos dans un procès-verbal», ajouta son premier adjoint, Aliou Sadia Camara.

Selon le premier adjoint, «c’est donc avec ce faux document et des mensonges grotesques faisant état de la disparition du titulaire du compte Mamadou Samassa dit Kidé Biné et surtout avec la complicité d’un autre conseiller municipal du nom de Mahamadou B. Samassa que le maire Moussa Kariba Touré parvient enfin à être en possession des sous qu’il transféra à la caisse d’épargne Jigiya Soba de Nioro du Sahel avant de vider finalement le compte».

Saisis du problème, les responsables de l’association pour le développement du village de Youri décident de faire toute la lumière sur cette affaire de disparition de leur fonds de garantie. C’est ainsi que la mission qui a été envoyée sur place procéda à des enquêtes et des vérifications. D’abord en faisant réapparaître le véritable et seul conseiller du Comité de gestion Mamadou Samassa dit Kidé Biné. Ensuite en organisant une confrontation entre les supposés auteurs de la rédaction du procès-verbal dont se prévaut le maire.

Confrontation qui a permis de mettre les ma-gouilles du maire Moussa Kariba Touré à nu car le chef de quartier et lesdits conseillers municipaux ont publiquement réfuté l’authenticité et du procès-verbal, et des propos relatés ainsi que des signatures qualifiées d’imitation grotesque.

Enfin en levant une mission à Nioro du Sahel distant de 30 km de la commune de Youri pour aller vérifier le compte dans lequel sont logés les 4 500 000 F Cfa à la Caisse d’épargne Jigiya Soba. C’est depuis lors, c’est-à-dire le 21 mai 2008, que le maire de la commune de Youri a disparu dans la nature.

Les membres de la Commission de vérification composés de 7 personnes dont 5 conseillers municipaux parmi lesquels le maire, son complice, le conseiller du Comité de gestion et 4 autres membres du Conseil municipal de la commune de Youri n’ont pas en effet pu effectuer leur mission car le maire Moussa Kariba Touré et Mahamadou B. Samassa ne se sont pas présentés dans les locaux de Jigiya Soba ce jour-là.

Si depuis lors Mahama-dou Samassa a rejoint son poste à Youri, le maire quant à lui reste introuvable jusqu’à ce jour.
Face à cette situation, six conseillers municipaux parmi les 11 membres du Conseil municipal de la commune de Youri ont décidé de porter plainte contre le maire Moussa Kariba Touré pour «faux et usage de faux, imitation de signature personnelle et détournement de fonds publics».

En attendant le déclenchement de la machine judiciaire, les mêmes conseillers municipaux à savoir le 1er adjoint Aliou Sadia Camara (URD), Sambou Diaby (Mouve-ment citoyen), Fousseyni Diakité (URD), Birama Dramé (URD), Hackou Camara (Parena), Tidiane Camara (Parena) ont décidé d’adresser une requête au ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, le général Kafou-gouna Koné, dans laquelle ils lui demandent la révocation pure et simple du maire de leur commune.


Birama Fall

27 Juin 2008