Partager

Le Secrétaire de la Ligue Régionale de Football de Ségou a reçu depuis quelques jours des lettres émanant de certains individus qu’il juge malveillants non membres de la Ligue Régionale de Football de Ségou qui font une usurpation de fonction et demandent la tenue d’une ‘‘Assemblée Générale Extraordinaire Elective ’’ selon leurs propres termes. Du coup la réplique de la ligue de football de Ségou ne s’est fait pas attendre à travers une lettre circulaire No 003/2015-2016/ adressée aux présidents des districts de football de Ségou et une lettre d’information N°108/2015-2016/ au ministre des sports le 21 juin 2016 dont ces copies ont été déposées à notre rédaction.

Pour le secrétaire général de la ligue de football de Ségou, ces individus malveillants non membres de la ligue régionale de football de Ségou ne sont pas membres votants de la Ligue Régionale de Football de Ségou et n’ont pas qualité pour demander la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire. En s’adjugeant allègrement ces fonctions pour agir de la sorte, ils ne mesurent pas la portée de leurs actes car ils font ainsi acte d’usurpation de fonction prévue et punie par les textes en vigueur. En effet le mandat du Bureau actuel de la Ligue court jusqu’en Mai 2017 et arrivera à son terme. Du coup le vocable utilisé par ces putschistes est impropre et inapproprié en la matière. Qu’ils comprennent qu’il existe une Assemblée Générale Extraordinaire prévue par nos Statuts ainsi que par ceux de la FEMAFOOT. Cette Assemblée Générale Extraordinaire doit avoir un ordre du jour précis. Toutefois, il n’existe point une Assemblée Générale Extraordinaire Elective telle que sollicitée. En y ajoutant ‘‘Elective’’, ces usurpateurs et ces individus malveillants sans foi ni loi font ainsi du néologisme sans précèdent dans l’histoire de notre Football et prouvent à suffisance qu’ils sont incultes en la matière mais surtout aventuriers et putschistes par excellence. A Macina, nous avons été surpris de l’existence d’un District parallèle à celui dirigé par Monsieur Moussa Balla CISSE dont le mandat est en cours. Ce District parallèle qui vient d’être mis en place en catimini et en violation des textes y afférents est irrégulier à tous points de vue et n’est point valable. Nous comprenons qu’il a été mis en place dans de telles circonstances pour les besoins de la cause. Le putsch n’existe point en football. Le football est bien organisé, bien hiérarchisé, bien réglementé pour qu’une telle scène de comédie puisse prospérer. A Tominian, aucun District de Football n’a existé et nous venons étrangement et curieusement d’apprendre qu’un nouveau District vient d’être mis en place le 11 juin 2016, en violation flagrante des textes y afférents dans la foulée de cette demande de convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire « Elective ». Nous comprenons aussi que cette machination grotesque a été orchestrée pour les besoins de cette fameuse Assemblée Générale Extraordinaire dite Elective. Ce District est fictif, irrégulier, illégitime et n’a aucune validité au regard de nos textes. A San, Un nouveau mandat de quatre (4) ans a été accordé au Bureau dirigé par Monsieur Yaya KEITA élu au cours de l’Assemblée Générale Ordinaire du 30 Avril 2016. En l’Absence d’une plainte dirigée contre ladite Assemblée Générale Ordinaire dans les délais statutaires par devant notre Commission Régionale de Litiges et de Discipline ; le Bureau de la Ligue de Ségou a au cours de sa réunion en date du 05 Mai 2016, validé son élection. En conséquence, seul ce Bureau régulier et légitime est titulaire d’un mandat pour le Nom et pour le Compte du District de San. Donc aucune autre perso nne ne peut engager le District de Football de San. Au niveau du District de Football de Ségou, le mandat du Président Mahamoud DEMBELE et de son Bureau est en cours. Si ce n’est lui, personne d’autre ne saurait engager le District de Football de Ségou. Nous sommes indignés une fois encore que des imposteurs aient eu le culot d’engager le District de Football de Ségou à de telles fins au mépris des Statuts du Football. A Bla, également le mandat du Président Bassékou DEMBELE est en cours. Certains membres de son Bureau ne sauraient aucunement engager le District à ces fins putschistes au mépris des règles de fonctionnement d’un District de Football. Comme vous le voyez le Bureau de la Ligue Régionale de Football de Ségou, très attaché au respect des textes régissant le football par tous ses membres  met en garde les responsables de ces dérives et de ces coups bas, appelle les individus responsables de ces actes répréhensibles et leurs complices à observer et à faire observer les mandats en cours des membres de la Ligue de Football ainsi que les textes statutaires régissant notre football, lance un appel à la mobilisation, à la vigilance et à la solidarité de tous pour faire échec à toute tentative de déstabilisation des Districts de Football de Ségou et de notre Ligue pilote par des ennemis du Football et autres adversaires jurés du Président Mamadou SOW mus uniquement par des intérêts personnels et égoïstes. Ces véritables mafieux tapis dans l’ombre sont les commanditaires de tous ces complots et seront démasqués au grand jour. D’ailleurs le secrétaire général de la ligue de football de Ségou est convoqué à la commission de discipline de la fédération malienne de football le 24 juin 2016 pour explication car il leur a été rapporté que Mamadou Sow continue à tenir des réunions statutaires de la ligue de Ségou en présence de certains membres dont le secrétaire général malgré sa suspension par la fédération malienne de football. La question qui se pose c’est de savoir si réellement Mamadou Sow est suspendu pourquoi le président de la commission tient réellement à sa comparution. Seul le président de la commission peut répondre à cela.

Saïd
23 juin 2013