Partager

La ministre de l’Équipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop était face à la presse le mercredi 23 août dernier à l’occasion de la 15ème conférence de presse du gouvernement dans la salle de conférences du Ministère du Commerce. Elle était accompagnée par Abdel Karim Konaté, ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement.

Dans son intervention, la ministre Traoré SeynabouDiop a reconnu que pendant la période pluvieuse, les routes de Bamako sont en très mauvais état.
« Cette année, l’État investira 19 milliards FCFA pour réparer les routes. Mais, c’est très peu, car il nous faut 80 milliards FCFA », a expliqué la ministre de l’Équipement et du Désenclavement. Selon qui, la dégradation des routes est due en partie au non-respect du code de la route par certains gros porteurs.

Mme Traoré SeynabouDiop a expliqué aux journalistes, les projets de textes relatifs à la ratification de l’accord de financement signé à Bamako le 1er août 2017, entre le gouvernement de la République du Mali et l’Association Internationale de Développement, pour le financement du Projet d’Amélioration de l’Accessibilité Rurale.

Selon elle, pour le financement de ce projet, l’Association Internationale de Développement accorde au gouvernement de la République du Mali, un prêt d’un montant de 64 millions d’euros, soit 42 milliards 115 millions 522 mille FCFA environs.
« La réalisation des travaux du présent projet permettra notamment d’améliorer et de pérenniser l’accès routier des communautés paysannes aux marchés et aux services sociaux de base dans les régions de Koulikoro et de Sikasso », précise la ministre Traoré Seynabou Diop.

A sa suite, le ministre Abdel Karim Konaté, porte-parole du gouvernement a répondu à certaines préoccupations des journalistes relatives au décret portant approbation du marché relatif aux travaux de fourniture et d’installation de groupes électrogènes dans la centrale thermique de Kidal, en lieu et place du ministre de l’Énergie et de l’Eau, M. Malick Alhousseny Touré qui n’a pas pu prendre part à cette conférence de presse pour des raisons médicales.

Selon lui, le marché conclu entre le gouvernement de la République du Mali et l’entreprise SIBAT-SA, concerne la fourniture et l’installation de groupes électrogènes, d’armoires, de système de contrôle-commande et la construction d’un poste d’évacuation à Kidal.

D’après lui, le montant du marché est de 2 milliards 698 millions 149 mille 999 FCFA toutes taxes comprises pour un délai d’exécution de 150 jours. Et le financement dudit marché est assuré à 100% par le budget national, a-t-il précisé.
« L’exécution de ce marché s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Urgences Sociales d’Accès à l’Énergie 2017-2018 du président de la République, en particulier, la réhabilitation des installations de production et de distribution de l’énergie électrique dans les régions du Nord du Mali. La réalisation du marché contribuera, notamment à la relance économique et à la lutte contre l’insécurité dans la région de Kidal », a-t-il souligné. Avant d’ajouter que l’arrivée du gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ag Icharach dans la ville de Kidal le mercredi 23 août pour prendre fonction est le début du processus du retour de l’administration à Kidal.

Adama DAO

Du 25 Août 2017