Partager

Il y a vraiment des jours où rien ne se passe bien, à croise que le sort s’acharne sur vous. Ce fut le cas de Mohamed. Jeune militaire, après sa formation, il est envoyé à l’intérieur du Mali, au front. Il fera deux ans sans venir à Bamako. Mais, il est resté en contact avec sa copine à qui il a promis le mariage et qui était, à son avis, la femme de sa vie.

Mohamed avait voté un budget mensuel qu’il envoyait à la belle Fanta à chaque solde. Et malgré cela, entre deux soldes, Fanta ne manquait jamais de raison de demander de l’argent. Mohamed, très amoureux, satisfaisait ses moindres caprices, surtout qu’il se reprochait son éloignement qui faisait que Fanta pleurait tout le temps, disait qu’elle est seule et nostalgique.

Le 20 décembre dernier, Mohamed a eu la permission de venir passer les fêtes de fin d’année en famille. Il n’a rien dit à Fanta, voulant lui faire la surprise. Le 21, au soir, comme tous les soirs, les deux tourtereaux ont causé 30 mn sur WhatsApp. Mohamed était à la porte et Fanta au lit.

Quand ils se sont souhaité bonne nuit, Mohamed a toqué à la porte pour s’entendre dire par une petite fille qui est venue lui ouvrir la porte que Fanta est sortie depuis 18h avec Laya, son copain. Incrédule, il a rappelé Fanta, qui, d’une voix endormie lui parla, lui disant qu’elle est au lit. Mohamed ne dit rien et attendit à la porte.

A 21h, une moto dépose Fanta qui reste à causer avec la personne, les deux serrés l’un contre l’autre, sans faire attention à Mohamed, assis à moins de 5 mètres d’eux. C’est quand il a salué Fanta que celle-ci a compris et pris ses jambes à son cou suivi par Laya.

Sans rien dire, plein d’amertume, Mohamed pris sa moto et voulu rentrer chez lui. C’est là que deux jeunes ont tenté de lui prendre sa moto.

Il a passé ses nerfs sur eux, les laissant presque morts sur l’asphalte.

Soumbia Diabaté

@Afribone