Partager

Quelque 5.000 personnes, dont de nombreux leaders africains, assistaient mercredi aux funérailles du président zambien Levy Mwanawasa, décédé en août des suites d’une attaque cérébrale. Le président zimbabwéen Robert Mugabe et son rival, le leader de l’opposition Morgan Tsvangirai, étaient notamment présents lors de la cérémonie religieuse dans une église baptiste de la capitale. M. Mugabe a loué, lors de son arrivée mardi soir, le « courage » et la « franchise » de celui qui avait pourtant vivement critiqué le régime zimbabwéen. Le président zambien entretenait une relation tendue avec son homologue zimbabwéen, et s’était distingué des autres dirigeants régionaux en adoptant un ton ferme à l’encontre de son voisin. Il avait notamment comparé le Zimbabwe de Robert Mugabe à un « Titanic en train de sombrer » et dénoncé le « silence scandaleux » de l’Afrique australe.