Partager

En visite dans les zones d’intervention du Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS) depuis lundi dernier, la délégation composée de journalistes et des agents du PDI-BS était ce mercredi 16 août sur le site de Bla et San où elle a visité les ouvrages impressionnant réalisés par ledit programme.

Initiée par le Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS), la caravane de presse poursuit sa visite de terrain dans les zones d’intervention dudit programme. Après l’étape de Djenné, la délégation s’est rendue ce mercredi sur le site de Bla et San dans la région de Ségou.
Le premier chantier visité est bien la base technique située à Dahélan dans la Commune de Niasso, cercle de San. Selon le chargé des infrastructures de Bla, Mamadou Dembélé, les travaux ont démarré le 11 mai 2017 et l’installation de l’entreprise est en cours.

Cette zone d’intervention du PDI-BS qui couvre en partie 20 Communes rurales et une Commune urbaine (San) soit 182 villages dans les cercles de Bla, San, Ségou est alimentée à partir du seuil de Talo. A en croire le chargé des infrastructures de Bla, l’aménagement réalisé pendant cette première phase comprend : le seuil de Talo qui permet de rehausser le plan d’eau du fleuve Bani à la côte 274,35m pour dominer et de sécuriser l’alimentation en eau des plaines de la zone qui fait 20 000 ha.

Aussi, il est prévu de réaliser des travaux de consolidation des infrastructures de la première phase du projet moyen Bani. Cette consolidation va concerner la protection des berges du Bani au niveau du seuil et de l’ouvrage principal de prise confronté à une forte érosion. Il faut ajouter le redimensionnement du canal principal construit pendant la première phase du projet et son prolongement sur environ 70 Km pour le mettre dans son gabarit définitif, etc.

Le second ouvrage visité est le seuil de Talo déjà opérationnel. Cet ouvrage dont les travaux ont été lancés le 13 février 2005 et inauguré le 7 mars 2007 par l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré fait 292m de longueur et comprend 4 passes (vannes). Il a une capacité de stockage de 180 millions de m3 à la côte et une capacité d’évacuation de 150m3/s.

Selon les explications fournies par le chargé des infrastructures de Bla Mamadou Dembélé, pour la campagne agricole 2016-2017, le seuil de Talo a permis d’irriguer 11 796, 82 ha dans les quatre plaines et 582 ha en contre saison de riz dans la plaine de San Ouest. A l’en croire, la production attendue cette année est estimée à 32,171 tonnes de riz.

D’autres ouvrages comme celui de Tounga et la prise principale pour les plaines ont été aussi visités par la délégation.

Zakariyaou Fomba

18 Aout 2017