Partager

Des inondations dues à des pluies diluviennes ont fait au moins 28 morts et un nombre non déterminé de disparus dans le centre du Nigeria, où elles ont aussi provoqué d’importants dégâts, ont déclaré des responsables. L’accès aux zones inondées était rendu difficile pour les équipes de secours après les pluies qui ont commencé samedi et se sont poursuivies dimanche, a ajouté un responsable de la Croix Rouge. Des inondations s’étaient déjà produites le mois dernier dans une autre région de l’Etat du Plateau où les pluies avaient fait déborder un barrage. Trente-cinq personnes sont mortes et 200 maisons ont été détruites ou endommagées. Le Nigeria est touché depuis samedi par des fortes pluies et les autorités ont mis en garde contre le risque de nouvelles inondations dans les jours qui viennent. L’été dernier, 102 personnes sont mortes dans le sud-ouest du pays où un barrage s’est effondré à cause de pluies torrentielles. Le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique avec 150 millions d’habitants. Ses principales villes sont surpeuplées, avec des infrastructures qui font cruellement défaut. Les systèmes d’évacuation des eaux, souvent mal entretenus, contribuent à augmenter les problèmes liés aux inondations. Au cours des dernières années, l’Afrique de l’Ouest a connu un accroissement des inondations, dû essentiellement au changement climatique. AFP.