Partager

Quelque 300 personnes ont dû fuir leur village dans le nord de la Sierra Leone après avoir été envahis par un troupeau d’une cinquantaine de buffles, a rapporté jeudi une radio locale.« Les animaux menaçants ont détruit mardi des stocks de riz et d’énormes quantités d’ananas et de bananes », a déclaré le commandant local Patrick Soga à la radio.L’incident s’est produit mardi à Baindu, dans le nord de la Sierra Leone, à la frontière avec le Liberia.« Heureusement, personne n’a été tué, et nous avons envoyé des renforts armés depuis Kenema pour chasser les animaux. Mais en raison de la distance (200 km) et du mauvais état des routes, l’intervention ne pourra commencer que ce soir à la tombée de la nuit », a-t-il ajouté.Les buffles « ont chassé les habitants qui se sont réfugiés dans la jungle », nous a rapporté un journaliste local .
Les animaux « donnaient des coups de cornes dans les portes, retournaient tous les pots et ustensiles, et se sont emparés du village », a-t-il raconté.Le village est le grenier de la région, produisant cacao, café, gingembre, et nombre de légumes.Les attaques de buffle sont monnaie courante dans la région. En 2008, six fermiers ont été tués après avoir été chargés par ces animaux.AFP.