Partager

Une épidémie d’adultères frappe la ville de Yanfolila. Comme une trainée de poussière, les scandales sexuels se succèdent, donnant à la cité, une apparence de zone de débauches. Le phénomène fait suite à l’implantation des sociétés d’orpaillage et minières dans la localité. Après le cas du maître stagiaire pris en pleins ébats avec la femme de son voisin et de plusieurs autres cas similaires, samedi dernier, un autre épisode s’est produit. Setou, une belle femme très influente a été prise la main dans le sac  par les gendarmes et son mari.

Voici les faits : Sétou était mariée au surnommé  Vieux. Elle vivait en parfaite harmonie avec son mari jusqu’au jour où ce dernier décida de se remarier avec la jeune dame  Tanti Kounta. Depuis ce mariage, le courant ne passait  plus entre le couple. Malgré toutes les tentatives de réconciliation, les deux décident de se séparer. Après le divorce, Vieux fut contraint de lui verser des frais à titre d’indemnisation. La belle Sétou à la poitrine généreuse, croupe assez fournie ne passe jamais inaperçue. Avec les frais de son divorce, elle a ouvert un grand magasin de vente d’habillements. En peu de temps, elle a su se frayer un chemin pour s’imposer comme une dame de fer dans la localité. Adulée de tout le village, non seulement pour sa beauté mais aussi par son humanisme, les parents de son ex ont dû faire pression sur ce dernier pour reconstituer le couple après trois années de divorce. Les revoilà en couple après avoir célébré leur remariage devant Dieu et les hommes. Mais cette fois ci, c’est encore diffèrent, puisque Vieux est marié avec une autre. Son devoir conjugal  l’oblige à  partager les nuits. Entre temps, Sétou noue amitié d’avec une jeune dame du nom de Suzanne, de réputation sulfureuse.  C’est connu de tous. Ce faisant, elle fait la connaissance d’un orpailleur qui devint son amant. Sétou et son amant vivaient en cachette leur idylle sans que son mari ne s’en rendre compte.

Plus le temps passe, plus le comportement de la jeune dame change. C’est ainsi que le mari entreprend  des enquêtes sur le comportement bizarre de sa femme.  Vieux,  un jeune richissime qui opère également dans le secteur de l’or a beaucoup de contacts  dans la ville. Lorsqu’on lui a mis la puce à l’oreille, il décide de prendre l’affaire à bras le corps.

C’est ainsi qu’il tend un piège à sa femme. Après ses deux nuits règlementaires, c’était le  tour de rotation  chez  Tanti. Setou qui ne soupçonnait rien, fit appel à son imprudent amant de jeune orpailleur Hamidou Diarra, tout aussi très riche, de la rejoindre dans son appartement, magnifiquement construit  aux alentours du campement Oumou Sangaré, situé à quelques kilomètres de la ville. Ce dernier qui croyait alors profiter de l’absence du mari de la belle dame pour rendre agréable son séjour, fut surpris au moment où il était tout nu en pleins ébats, de la visite du maître du lieu en compagnie des gendarmes. Quel imbroglio ! Pris la main dans le sac, les deux furent conduits à la gendarmerie. Dès le matin du dimanche 5 septembre 2021, la gendarmerie est prise d’assaut. Sous la pression, les gendarmes font deux poids, deux mesures et relaxent Sétou, mais conduisent son amant Hamidou Diarra devant  la Justice.

Affaire à suivre !

Fousseyni SISSOKO

Source: Maliweb.net