Partager

Selon des sources proches du ministère des Finances, la troisième licence de téléphonie mobile, octroyée à Alpha Télécom, sur la base d’un cahier de charges bien défini, est en passe d’être annulée. Et pour cause : la deuxième tranche de 22 milliards de FCFA que l’opérateur devait payer avant le 13 mai n’a toujours pas été débloquée. Même les 33 milliards, représentant la première tranche, n’a, semble-t-il, pas été payée, malgré le communiqué du ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies, Bréhima Tolo. Il nous est revenu que c’est un jeu d’écriture bancaire d’un établissement financier de la place qui a fait dire à ce dernier que ce pactole a été déboursé. En vérité, il n’en est rien. Le gouvernement est, ce moment, très embarrassé. Il est en train d’étudier une possible annulation de cette licence.
A suivre

C.T

22 Septembre du 27 Mai 2013