Partager

Règne d’un climat convivial et apaisé, formation des opérateurs économiques, concertations avec les groupements et organisations professionnelles pour recenser les préoccupations du secteur privé constituent, entre autres, les grands chantiers que la Délégation régionale de la CCIM de Sikasso entend mettre en œuvre en 2009.

L’année 2009 s’annonce très prometteuse pour la Délégation régionale de la Chambre de commerce et d’industrie de Sikasso. En effet, cette représentation consulaire connaît, depuis janvier dernier, un dynamisme nouveau insufflé par la nomination d’un nouveau secrétaire administratif, en la personne de Ousmane Mallé, un confrère qui a fait la fierté de la presse privée malienne.

Conscient des difficultés de fonctionnement de la délégation suite au contentieux né des élections consulaires d’octobre 2006, l’ex-attaché de presse du président Jeamille BITTAR ne cesse de multiplier les actions en faveur du retour d’un climat apaisé et convivial entre les opérateurs économiques du Kénédougou.

Ce projet, qui vise également à résorber tous les problèmes du secteur privé dans la région, est en passe de se concrétiser à travers la volonté de servir et de remettre la Délégation régionale de la Chambre de commerce et d’industrie de Sikasso en confiance face à ses partenaires et aux pouvoirs publics.

Aujourd’hui, tout semble reparti sur un bon pied à Sikasso où les réunions du bureau présidées par Daouda Konaté se tiennent régulièrement et les tâches administratives redéfinies avec succès. C’est ainsi qu’un programme de formation des opérateurs économiques de la région en comptabilité, gestion, fiscalité, marketing est en cours.

Il en est de même pour l’équipement très prochain des bureaux en ordinateurs performants et la réhabilitation des locaux de la délégation. Ce vaste projet a été approuvé par la session budgétaire de la CCIM tenue le 24 février dernier à Bamako.

La Délégation régionale de la chambre de commerce et d’industrie de Sikasso a aussi dans son agenda un vaste programme de rencontre avec les Groupements et Associations professionnelles des commerçants de la région.

L’objectif étant de recenser leurs problèmes et leurs atouts de manière à ce que l’institution puisse s’en imprégner davantage. Il faut ajouter, à cela la tenue de réunions d’échange avec les services de l’assiette des Impôts sur le paiement des patentes.

Depuis janvier 2009 , des actions sont également menées à Sikasso pour donner corps à l’Union régionale des chambres consulaires (CCIM-APCAM-APCM).

Un des signes de la vitalité de la délégation régionale de Sikasso est sa participation à la foire de Kayes tenue du 27 mars au 12 avril dernier. Les visiteurs du stand de Sikasso ont pu découvrir l’une des plus grandes richesses de la capitale du Kénédougou bien représentée par la production d’huile et d’aliment bétail.

Ainsi, l’opérateur économique El Hadji Mohamed Daouda Diarra, PDG de l’Huilerie EMDD, de Koutiala a ravi la vedette aux autres exposants. Sa dotation, soit un camion remorque rempli d’aliment bétail, a été payée cash par un opérateur économique kayesien juste après l’ouverture de la foire.

Yousouf CAMARA

17 Avril 2009