Partager

Dans le cadre du mois de la solidarité, une cérémonie de partage de plat et de don de vivres et de fournitures scolaires a été organisée au CESAC le vendredi dernier. C’est une manière de témoigner de la solidarité envers les personnes infectées et affectées par le VIH/Sida.

C’était en présence des parrains de la semaine thérapeutique, des personnes handicapées, du secrétaire exécutif du Haut Conseil National de Lutte contre le VIH/Sida, du directeur national de la jeunesse, des personnes vivants avec le VIH. A cette occasion les personnes vivants avec le VIH ont préparé une recette (Laro) et un plat de riz (Sauce Gombo) pour les invités. Bien avant le partage du plat les invités ont assisté à une cérémonie de remise de dons.

L’EXPRESSION DE L’ENGAGEMENT DE TOUT UN PEUPLE

La directrice de ARCAD/Sida Dr Dembelé Bintou a souhaité la bienvenue à l’assistance. Pour elle, cette cérémonie à tout son sens, puisqu’elle marque l’engagement de tout un peuple, de sa jeunesse dans la lutte contre la stigmatisation des personnes vivants avec le VIH. Quant au représentant de l’association des personnes vivants avec le VIH, il a salué l’engagement des autorités dans la lutte contre le VIH/Sida.

Au nom de la cellule sectorielle de lutte contre le VIH du ministère de la Jeunesse, le directeur national de la jeunesse a souligné que cette remise de fournitures scolaires (cahiers, bics, crayons) aux enfants infectés et affectés s’inscrit dans le cadre des activités de la 13ème édition du mois de la solidarité.

DES REMERCIEMENTS AUX DONNATEURS

Pour le représentant du ministre du Développement Social de la Solidarité des Personnes Agées cette cérémonie de partage de plats et de remise de vivres (deux tonnes, 22 cartons de lait) traduit la volonté de leur département d’aider les personnes infectées et affectées par le VIH/Sida.

Après la remise symbolique des fournitures scolaires et des vivres, le secrétaire exécutif du Haut Conseil National de Lutte contre VIH/Sida M. Malick Sène a remercié les généreux donnateurs pour l’organisation de cette cérémonie.

La cérémonie a pris fin par un déjeuner avec les personnes vivants avec le VIH/Sida.

Dado CAMARA

22 octobre 2007.