Partager

Le vendredi dernier, le Gatia a, dans un communiqué, informé l’opinion nationale et internationale de l’attaque d’une de ses patrouilles à Intamedhé dans la Commune d’Anchawadj à 130 km de Gao par des hommes armés à bord de huit véhicules et d’un nombre indéterminé de moto. Le bilan serait lourd des deux côtés.
Selon Amara Ag Hamdouna, un des responsables du Gatia, son groupe a récupéré un véhicule, détruit une moto et fait plusieurs blessés parmi les assaillants qui ont été chassés des lieux. Toutefois, le Gatia déplore un blessé léger.
Le Mouvement d’auto défense appelle à une prise en compte réelle de la dégradation généralisée de la situation et la nécessité de nouvelles solutions appropriées à l’ampleur des défis.

Du 21 Février 2018