Partager

Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a remis hier les clefs d’un nouvel hélicoptère de combat de type Mi-35M immatriculé TZ-12H, aux Forces armées maliennes (FAMa). La cérémonie de remise de cet appareil acquis auprès du partenaire russe et entièrement financé sur le budget national, s’est déroulée sur le parking de la Base aérienne 101 de Sénou. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement, de la hiérarchie militaire, ainsi que du chef de la mission de coopération militaire de la Fédération de Russie au Mali.

Dans son discours, le ministre de la Défense et des Anciens combattants a indiqué que les FAMa sont particulièrement fières de recevoir ce nouvel hélicoptère de combat. Selon le colonel Sadio Camara, l’acquisition de cette machine, symbole de puissance et de précision, s’inscrit dans le cadre de la continuité de la montée en puissance de notre Armée. Cet appareil, poursuivra-t-il, vient s’ajouter à une flotte en constante augmentation, aux mains de jeunes aviateurs toujours plus engagés pour appuyer leurs frères d’armes et secourir leurs concitoyens. à ce propos, le ministre Camara a souligné que malgré le contexte sociopolitique et économique particulièrement difficile et tendu, l’acquisition de cet hélicoptère illustre les efforts que la nation ne cesse de consentir pour offrir à ses soldats les outils les plus performants et adaptés pour l’accomplissement de leur mission.

L’instant était particulièrement opportun pour le chef du département en charge de la Défense de saluer les efforts consentis par l’ensemble des forces partenaires qui concourent à cette montée en puissance des FAMa. « Face aux menaces multiformes et aux forces obscures qui assaillent notre pays, la forteresse Maliba reste vigilante et possède de quoi se défendre et contre-attaquer », a-t-il rassuré.

Et le ministre en charge de la Défense de souligner que les campagnes de désinformation systématiquement orchestrées à la suite des succès tactiques engrangés par les FAMa et leurs partenaires, « loin de nous distraire de notre mission, ne font que nous conforter dans notre conviction que la victoire est bout de l’effort». Selon le colonel Sadio Camara, l’argent du contribuable ainsi investi impose une obligation de résultat.

Pour sa part, le chef d’état-major général des Armées, le général Oumar Diarra, visiblement heureux, a remercié les autorités de la Transition pour les efforts constants qui permettront aux FAMa d’être à hauteur de mission.
Il faut noter qu’en plus de leurs missions d’attaque, les Mi-35 effectuent de nombreuses missions de ravitaillement logistique et d’évacuation sanitaire tant au profit des FAMa que des populations civiles.
La cérémonie a été marquée par la remise symbolique des clés de l’hélicoptère par le vice-président au chef d’état de l’Armée de l’air, le colonel Alou Boï Diarra. Les officiels ont eu droit à l’exécution d’un vol de démonstration du nouvel appareil.


Aboubacar TRAORÉ

Source: L’Essor