Partager

Kamaldine, 11 ans après avoir offert au public africain son premier album jalonné de tubes et de succès, revient avec un nouvel album intitulé «Wo Digne M’ma» (pardonnez-moi). Cette nouvelle œuvre discographique de la princesse de la musique mandingue comporte 13 titres et sera dédicacée ce samedi 7 décembre au Palais du Peuple de Conakry.

« Wo Diyen M’ma » en langue soussou qui veut dire « Pardonnez-moi » est le titre du nouvel opus de Kamaldine qui comporte 13 titres, chacun avec un style particulier fait d’un mélange de sonorités Mandingues, Hindoue et de musique africaine, sans oublier sa voix toujours aussi envoûtante et séduisante.

Les petits plats sont désormais mis dans les grands, afin que cette soirée soit à la dimension de l’artiste. Boncana Maiga dit Maestro, producteur et époux de Kamaldine, est à pied d’œuvre en Guinée depuis près d’un mois.

Dans la ville de Conakry, les affiches sont visibles dans tous les coins, les débats s’animent sur les chaines de télévision, les radios et les journaux. La ferveur qui monte dans la ville est une preuve que onze ans après son absence sur la scène musicale, la « guinèponpodiani » a manqué à ses fans. Depuis mercredi dernier, il y avait plus de billets VIP disponibles, sauf les billets parterres. Dans les points de vente, c’est de la bousculade, preuve que tous aimeraient être témoins oculaires de ce spectacle du siècle.

La communication autour de ce spectacle bat son plein, les journalistes du Mali, de la Guinée et de la France sont arrivés depuis lundi à Conakry pour couvrir l’événement. Ils ont tous élu domicile dans un hôtel quatre étoiles de Conakry, avec une belle vue sur la mer. Pour donner plus d’éclat à l’événement, le groupe Somapresse à travers le magazine Saramaya a consacré sa UNE à la star Kamaldine. 500 exemplaires ont été réceptionnés et seront distribués gratuitement à tous les invités VIP, lors de la soirée dédicace. Votre fidèle serviteur Clarisse Njikam, qui est également impliquée dans l’organisation et la communication de l’artiste Kamaldine, a présenté sur les chaines de radio le groupe Somapresse en Guinée Conakry. En tout cas, tous les ingrédients sont réunis pour que la dédicace de ce samedi 7 décembre reste gravée dans la mémoire de tous.

A titre de précision, des cartes VIP coûtent 75000GNF et les tickets parterres 50000GNF.

Clarisse Njikam, envoyée spéciale à Conakry

L’Indépendant du 6 Décembre 2013