Partager

Suite à ce drame, le Directeur général du Corps de la paix à Washington a rendu un hommage aux disparus.

Le dimanche après-midi au Mali, les Volontaires Justin W. Brady et Matthew S. Costa sont morts dans un accident de canotage sur le fleuve Niger à Bamako.

Originaire de Philomatll, Orégon, Justin W. Brady avait 27 ans. Il obtint son diplôme d’ingénieur à l’Université d’Etat de l’Orégon.

Justin a rejoint le Corps de la Paix en janvier 2005 comme agent d’eau et assainissement dans le village de Donthieribougou dans la région de Koulikoro.

Il a fait face aux sérieux défis de santé humaine courants partout au Mali, en travaillant aux cotés des membres de la communauté pour faire un puits, améliorer des latrines et construire des puisards et des endroits pour laver les mains.

Il se souciait des énormes défis rencontrés par les femmes maliennes et a fait participer plus de 200 d’entre elles dans un projet de jardinage afin d’accroître leurs revenus et améliorer leur alimentation.

Avant de rejoindre le Corps de la Paix, Justin a écrit, « Je veux savoir à quoi ressemble le fait de vivre, de travailler, de manger, de sentir et de dormir dans un endroit qui est totalement différent de tout ce que j’ai connu jusqu’ici. Je veux acquérir des expériences d’une autre partie du monde et en même temps, essayer de rendre autant que j’en ai reçu« .

Matthew S. Costa avait 24 ans et était originaire de Cheshire, Connecticut. Il obtint une Licence de Philosophie en 2003 à l’Université de Tulane. Matthew a été affecté la première fois au Corps de la Paix au Tchad de 2003 à 2005 où il a servi comme professeur d’Anglais.

Il a prolongé son service au Corps de la Paix et fut transféré au Mali en novembre 2005 pour servir comme Volontaire au développement de petites entreprises dans la ville de Kati dans la région de Koulikoro. Pendant ce temps, il était professeur d’Anglais de Lycée et organisait des formations à d’autres professeurs dans la communauté.

Matthew était reconnu dans sa communauté comme l’animateur d’un show populaire d’une radio locale qui met en vedette la musique américaine, réalisant ainsi le deuxième objectif du Corps de la Paix qui est l’échange culturel.

Il a également travaillé pour améliorer la stratégie de marketing de la station de radio. Matthew a fait découvrir le moulin à la communauté de Kita, formé 15 hommes pour l’entretien de pompes, sensibilisé la jeunesse aux problèmes de prévention du Sida et enseigné l’Anglais dans une école locale.

En outre, Matthew était lié à la communauté par le jeu de l’équipe locale de football et des distributions de dons d’équipements sportifs.

Dans son rapport d’aspiration, Matthew a décrit son espoir que son expérience en tant que Volontaire « non seulement élargirait mon point de vue sur la race humaine mais me fera plus comprendre les problèmes et les forces d’autres peuples et d’autres cultures« .

Leur mort est une perte énorme pour le Corps de la Paix et pour le peuple du Mali. J’espère que vous vous joindrez à moi en n’oubliant pas Justin et Matthew et leurs familles dans vos pensées et vos prières.

Je voudrais par la même occasion remercier l’homologue de Brady Justin, Monsieur Diamako Coulibaly du village de Donthérebougou, dans la région de Koulikoro, et aussi l’homologue de Matthew Costa, monsieur Sountoura Sissoko, directeur des études du lycée sportif «Ben Oumar Sy» à Kati ; ainsi que sa famille d’accueil, celle de Monsieur Demba Fofana, à Kati.

Gaddi H. Vasquez, Directeur Général
du Corps de la Paix, Washington

08 septembre 2006.