Partager

anict-2.jpg
Le Premier ministre Modibo Sidibé a présidé jeudi la cérémonie de remise des rapports de clôture de l’exécution technique et financière des conventions aux partenaires techniques et financiers des collectivités territoriales. La rencontre s’est déroulée dans la cour de l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales en présence de membres du gouvernement, de représentants des organisations internationales accréditées dans notre pays et du président de l’Association des municipalités du Mali, Abdel Kader Sidibé. Les rapports ont été remis par le ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, Kafougouna Koné, à 5 partenaires techniques et financiers dont les premières conventions ont été clôturées. Il s’agit de l’Union européenne, l’Agence française de développement, la KFW, la Coopération suisse et la SNV.

La cérémonie a été voulue par le gouvernement pour manifester sa reconnaissance à l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui poursuivent leur appui au processus de décentralisation.

Au Mali, cette reforme qui s’est inscrite dans un long processus depuis la période coloniale, est entrée dans sa phase active en 1999 avec l’installation des organes des collectivités territoriales.

Pour accompagner le démarrage de celles-ci, le gouvernement avec le concours de ses partenaires, a créé un dispositif national en deux volets chargés de soutenir les nouvelles collectivités territoriales dans l’exercice des compétences qui leur sont dévolues.

C’est ainsi que le dispositif d’appui technique coordonné par la direction nationale des collectivités territoriales a enregistré jusqu’en fin 2007 des résultats encourageants qui réclament consolidation et renforcement.

Aujourd’hui, sous les orientations d’un conseil d’administration où les représentants des collectivités territoriales sont largement majoritaires, l’ANICT rend publiquement compte de l’utilisation faite des subventions octroyées aux collectivités territoriales, a expliqué Mohamed Ag Erlaf, le directeur général de l’ANICT.

Pendant la période concernée, a-t-il signalé, l’agence a été auditée tous les trimestres par un cabinet indépendant. Outre ces contrôles, ses partenaires l’ont aussi, à leur diligence, auditée, évaluée et suivie.

Le Contrôle général des services publics a procédé à la vérification de la gestion de l’agence sur la période 2001-2004. La section compétente de la Cour suprême dispose régulièrement des comptes annuels de l’ANICT.

Les efforts conjugués du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers ont permis aux collectivités territoriales de mobiliser pendant la période 2001-2007 plus de 73 milliards de Fcfa pour fournir des services de proximité aux populations à travers la réalisation de plus de 7300 projets d’investissement.

Dans le souci de renforcer les capacités de financement des collectivités territoriales, un fonds d’appui a été créé en fin 2007. Ce sera un instrument privilégié de dialogue entre le gouvernement et le partenaires techniques et financiers, assure le ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales.

Le processus de décentralisation, au regard des résultats enregistrés, s’affirme et doit se poursuivre de façon irréversible en accordant une attention particulière aux questions de transfert effectif des compétences et des ressources de l’État aux collectivités et d’articulation entre les programmes de développement économique, social et culturel des collectivités et les autres instruments de planification, a estimé Kafougouna Koné.

Le gouvernement se consacrera à la définition des politiques, au contrôle et au suivi de l’application des orientations et directives et à l’appui conseil aux collectivités, a promis le Premier ministre Modibo Sidibé.

En outre, dans les domaines où des compétences ont été transférées aux collectivités, le gouvernement continuera à assurer progressivement le transfert des ressources matérielles, humaines et financières.

Ce processus est déjà en cours et les transferts seront bientôt effectifs, a annoncé le chef du gouvernement qui a transmis les félicitations du président Amadou Toumani Touré aux partenaires techniques et financiers.

Des encouragements ont été adressés aux ministres en charge des Collectivités Territoriales et des Finances ainsi qu’à l’équipe du directeur général de l’ANICT pour l’exécution diligente des conventions de financement et la mobilisation quasi-totale des ressources mises à disposition.

S. DOUMBIA

L’Essor du 21 avril 2008.