Partager


Un atelier d’échanges sur les procédures de mobilisation des fonds des partenaires financiers et des fonds des programmes sectoriels a récemment regroupé dans la salle de conférence de la préfecture de Bla, les élus communaux et les sous-préfets.

Le préfet de Bla, M. Boukary Koïta a déclaré à cette occasion que les collectivités territoriales constituent la base du développement local et qu’à ce titre, la mobilisation des fonds a une incidence capitale sur leurs activités.

L’atelier a abordé le volet éducation présenté par Dian Diakité, chef de la division planification à l’académie de San qui s’est appesanti sur les procédures de mobilisation du Programme d’investissement sectoriel de l’éducation (PISE), le schéma de financement (typologie des fonds des partenaires techniques financiers) et sur les critères permettant de disposer des fonds du PISE.

Quant au Dr Modibo Traoré de la direction régionale de la santé de Ségou, il s’est surtout étendu sur la genèse du PRODESS, ses organes et instances de coordination, les procédures budgétaires et la mobilisation des fonds.

Le conseiller assistant à l’antenne du Programme d’appui aux communautés rurales (PACR), M. Soumana Tienta a axé son intervention sur le renforcement de capacités, gouvernance et développement local, les investissements d’initiatives communales, les investissements d’initiatives productives des communautés locales, la coordination et la gestion du projet ainsi que le suivi-évaluation et gestion de la connaissance.

16 mars 2007.