Partager

Par ces temps, les infos sont à prendre au conditionnel. Mais c’est grave si c’est vrai, comme Bruno Segbedji l’a dit dans le quotidien « l’Indépendant », que l’Adema et la Copam ne sont pas partantes et le Fdr en ordre dispersé. Pas grave pour tout le monde, c’est vrai, les candidats alternatifs ne manquant pas.

L’internaute Kassin très en verve cette semaine a même immortalisé de ses mots en forme de caméra les camions-containers de Cv devant la Primature sitôt le très innovant avis de manifestation d’intérêt diffusé.

Du monde se bousculera toujours pour se faire écraser les mains, les mercredis, par les poignées douloureuses du colosse ségovien. Mais que l’Adema boycotte son président ? Que le Fdr tiédisse maintenant après s’être battu becs et ongles ? Que la Copam décline alors qu’il y a juste soixante douze heures, les rumeurs donnaient Mariko pour un des nouveaux inconditionnels du Pm ? Y a problème car il s’agissait de former un gouvernement d’union nationale disposant de la base la plus large possible pour la reconquête du Nord.

Et pour ramener l’aide internationale suspendue. Diantre, si on savait que ça allait être comme ça, pourquoi a-t-on perdu du temps sur cette affaire avec toujours le même grand dégât collatéral : le Nord, toujours le Nord, encore le Nord, l’argument universel mais la préoccupation réelle de peu de monde. En tout cas, s’il n’arrive pas à convaincre ceux qui ruent dans le brancard, le président de la transition devra imposer le casque à son peuple comme les Islamistes imposent le voile aux femmes.

Tout le monde en casque : l’imam Dicko, la Copam, le Fdr, la Csm, le gouvernement, les motocyclistes, les piétons, les femmes. Parce que déjà avant cette toute dernière crispation, nous avions tous des penchants homicides. Maintenant, chacun préparera son Gourdin. Moi, en plus, j’ai pris une carte de membre au Yerewolo Ton. Quant à Dioncounda Traoré, sans me mêler de ses affaires, je lui conseille de s’abonner très vite à la sourate Yassin ou, en bon Soninké, de repartir chez l’ami Hollande qui va sans doute lui trouver une carte de séjour valide. Car il ne doit pas casquer une seconde fois.

Adam Thiam

Le Républicain du 15 Août 2012