Partager

Je condamne, tu condamnes, le gouvernement aussi condamne. Oui, il condamne l’occupation du Nord. Il condamne l’interdiction pour les gosses du Nord de jouer au foot. Il condamne les lapidations mortelles avec la dernière énergie et comme nous les citoyens sans moyens. Il continue de condamner comme nous les citoyens sans moyens les bastonnades de journalistes au Nord. Il condamne enfin avec toute la fermeté dont est capable un gouvernement les tentatives d’amputation des mains et rappelle que la laïcité de l’Etat malien n’est pas négociable.

Pourtant, aux temps épiques de la croisade contre le projet de code de la famille récusé mais depuis relu et revu, Me Tall nous avait justement rappelé que la laïcité c’est l’équidistance avec les religions et pas leur exclusion. Le code revu et relu donne même la possibilité aux musulmans de partager leur héritage selon les dispositions de la sourate Anissa. Ou bien ? Mais la proposition du jour n’est pas là. Elle est où alors ? Dans ceci : justement en cette veille de remaniement, alors que les enquêtes de moralité blanchissent et noircissent au rythme des rapports, il faut que Dioncounda Traoré soit plus imaginatif et propose son accord-cadre à lui à tous les candidats ministres.

Premièrement vous donnez votre vision, vos objectifs de résultats et les moyens pour les atteindre. Deuxièmement vous acceptez que les comptes du Ministère soient sur internet. Troisièmement, vous signez un formulaire de consentement à l’amputation du bras droit en cas de mauvaise gestion ou de vol. Comme ça, ça va élaguer, pour utiliser les termes de l’Adema concernant la feuille de route du Pm qu’on ne voit plus beaucoup. La fatigue du mois de ramadan sans doute…Mais j’arrête de me mêler de ses affaires. Revenons donc au mot élaguer utilisé plus haut. Quand un candidat à la présidentielle est « élagué » de son bras droit, ce ne sera pas nécessaire de lui demander son casier judiciaire. Il le porte dans le bras qu’il n’a plus. Y a pas moyen d’être plus transparent.

Adam Thiam

07 Août 2012