Partager

Dans la vie nous n’avons pas tous les mêmes aptitudes face à une situation donnée. Certains s’en sortent haut la main pendant que d’autres sont obligés de retourner à la case départ et de tout recommencer.

SD est le directeur administratif d’une usine de production laitière. A ce poste depuis cinq ans, SD a commencé tout en bas pour arriver au sommet. Du stage au CDD puis au CDI jusqu’à la direction, il a su conquérir peu à peu le cœur du promoteur de l’usine. Ce dernier lui fait totalement confiance. Ainsi donc, toutes les grandes décisions passent d’abord par l’approbation du directeur administratif.

Cependant, ces derniers mois, l’entreprise a fait face à une crise économique profonde. A tel point que le promoteur a été obligé de mettre au chômage technique certains de ses employés. Pourtant le marché semblait florissant.

Alors de peur de voir couler son entreprise, le promoteur a fini par faire appel à des experts pour déterminer les raisons de sa possible faillite. C’est alors qu’il a été révélé que SD n’était pas un saint. En fait, il profitait de toute la confiance que lui portait le promoteur et virait quotidiennement des grosses sommes du compte de l’entreprise à son compte personnel. Mis devant les faits, il n’eut d’autre choix que de tout avouer.

Cependant au lieu de l’emprisonner, le promoteur opte pour une solution plus efficace selon lui. Après avoir récupéré tout ce que SD lui avait volé, il lui proposa contre sa liberté de travailler dans la même entreprise comme vigile. Une proposition que SD n’a pas refusée. Dès lors, il travaille à l’entreprise qu’il a autrefois dirigée comme vigile.

Ainsi donc, des passants sont interloqués de voir tous les matins un vigile au bord d’une voiture de luxe.

Soumba Diabaté

@Afribone