Partager

Les Etats-Unis ont appelé mardi le Soudan à enquêter sur la mort de trois Casques bleus lors d’une embuscade survenue dimanche au Darfour et à traduire les responsables en justice. L’attaque de dimanche « intervient tout juste deux jours après qu’un Casque bleu zambien a été sauvagement abattu dans une région voisine du Darfour, et porte à 13 le nombre de Casques bleus de la Minuad à avoir été tués cette année », a déploré la porte-parole du département d’État, Jen Psaki. La diplomate a rappelé les inquiétudes de Washington concernant la détérioration des droits de l’homme et de la sécurité au Darfour, dont les violences ont entraîné le déplacement de 300.000 personnes cette année, selon elle. « Nous appelons le gouvernement soudanais et tous les groupes rebelles à s’engager sans condition préalable dans un processus politique efficace et ouvert afin de parvenir à une résolution pacifique du conflit », a encore indiqué Mme Psaki.e sont soulevées il y a dix ans contre les autorités de Khartoum. Dans une déclaration unanime lundi, les 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont condamné les récentes attaques, demandant au gouvernement soudanais « de mener rapidement une enquête et de traduire les responsables en justice ». Ils ont également « réaffirmé leur soutien total à la Minuad et appelé toutes les parties au Darfour à coopérer pleinement avec la mission ». AFP.