Partager

Le nouveau ministre de la Communication et des Nouvelles technologies de l’information, Jean Marie Sangaré va aussi mépriser la presse, précisément comme la presse privée.

Dans ses priorités, les médias sont totalement ignorés. C’est ce qu’il a laissé comprendre dans ses déclarations à nos confrères de l’Indépendant. « Il y a de grands projets en attente. La transition vers le numérique, des travaux de réhabilitation suite à des dommages causés sur les installations à cause de la crise du Nord, le projet fibre optique, le problème de la troisième licence entre autres », a-t-il tracé comme si la relecture des textes régissant les médias, la création d’un organe unique de régulation ainsi que l’amélioration des aides aux médias sont des dossiers de moindre importance. Comme quoi, c’est aux médias de se faire respecter pour une fois.

Minusma : la contribution de la Suède réduite de 70 à 5 soldats

La contribution de la Suède à la mission des Nations unies au Mali va être réduite à cinq soldats contre 70 initialement prévus, à cause de difficultés logistiques, a annoncé vendredi le gouvernement suédois. La ministre de la Défense Karin Enström a indiqué à l’agence de presse suédoise TT que selon l’ONU, le Mali n’est pas prêt à recevoir les capacités de transport offertes par Stockholm avec son avion Lockheed C-130 Hercules.

Catastrophe : plusieurs maisons écroulées à Bamako suite à des pluies diluviennes du vendredi

Plusieurs maisons se sont effondrées et d’autres ont été fortement endommagées en Commune VI du district de Bamako, a-t-on constaté vendredi suite à des pluies diluviennes qui ont frappé la capitale malienne depuis vendredi matin.

Les dégâts matériels sont énormes. En témoignent notamment l’écroulement de certaines maisons dans les quartiers de Magnambougou, Yirimadio et de Sokorodji.

Des dispositions sont en train d’être envisagées pour apporter les premiers soutiens aux victimes, a-t-on appris de sources proches de la mairie de la Commune VI.

Le 28 août dernier, de fortes pluies s’étaient abattues sur Bamako et ont causé la mort d’au moins 36 morts et de nombreux dégâts en Communes I et IV. Certains Maliens avaient dénoncé les constructions illicites dans le lit des cours d’eau.

Algérie : quatre Maliens appréhendés pour immigration clandestine

Les éléments de la Gendarmerie algérienne de Sidi Bel Abbès ont procédé la semaine dernière à l’arrestation de quatre Maliens, à bord d’un autocar de voyageurs, en provenance de Saïda. Les gendarmes ont repéré les ressortissants maliens qui séjournaient illégalement en Algérie, lors d’un barrage de contrôle. Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal de Sfisef, ils ont été placés sous mandat de dépôt.

La Rédaction

L’Indicateur du Renouveau du 16 Septembre 2013