Partager

Amadou Opa Bathily est un artiste plasticien qui crée des œuvres d’arts à partir de ses émotions et son inspiration. Un jeune qui est devenu aujourd’hui indépendant grâce à ce métier et qui inspire la jeune génération.

Ici dans cette pièce, tout se passe. De la créativité jusqu’à la production complète des tableaux. L’on peut apercevoir des magnifiques créations qui impressionnent dès la première vue. L’utilisation des matières telles que les morceaux de tissus, les boîtes de canettes et le fer fait la beauté de ses œuvres. Il s’agit du jeune artiste plasticien Amadou Opa Bathily qui ne ménage aucun effort pour créer des beaux tableaux. « Beaucoup de gens m’ont reconnu à travers la technique de récupération des matières comme les bâche plastiques, des fragments de métal et de cannettes. Ce sont entre autres mes outils de travail » ; a-t-il déclaré.

Diplômé de l’institut National des Arts (INA) et Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako, Amadou Opa Bathily crée des tableaux et laisse le soin aux autres de l’interpréter. « Une création artistique a toujours un message à faire passer. Qu’il soit émotionnel, social ou philosophique. Et les artistes plasticiens sont des simples canaux pour véhiculer ces messages au public. Il (Le public) a le choix d’interpréter nos productions comme il le veut » ; a renchéri le jeune plasticien en travaillant sur un tableau symbolisant la femme.

Ce tableau, « Le rêve d’un enfant », juste accrocher devant lui (le jeune plasticien), fait allusion à l’enfance. Le rêve d’un tout petit d’avoir les cadeaux de son choix. « Sur ce tableau, un enfant se trouve autour du cou se son père, il veut toucher coûte que coûte le soleil. Ici, je décris le souhait ardent d’un enfant d’avoir des biens à sa possession ; puisqu’il ne peut pas le faire, manque de moyens, il se fait aider par son père. Moi, particulièrement, j’ai toujours rêvé à avoir un petit vélo pour moi » ; a-t-il dit en souriant.

Le deuxième sur lequel on voit un jeune observé la nature, plonge l’admirateur dans l’avenir. Un jeune adolescent, qui a autour de lui, une serviette violette, contemple la verdure. « Ici, c’est la quête de l’avenir par les jeunes » ; a expliqué Amadou Opa Bathily.

Aujourd’hui, Amadou Opa Bathily rend grâce à Dieu. Il tire plusieurs avantages de ce métier de plasticien. « Je suis fier de moi aujourd’hui, car ce métier m’a apporté un cadeau énorme : c’est l’indépendance »; dit-il.

Jeune et talentueux, Il a participé à plusieurs expositions collectives et des ateliers de formation au Mali et en Tunisie. Ce qui fait du jeune artiste, un véritable expérimenté du domaine. « J’ai participé à plusieurs expositions de Bamako en passant par Ségou jusqu’à l’international surtout lors des grands évènements. Je fais également des expositions en solo » ; s’est-il réjoui.

Lauréat du prix concours talent de la cité nationale 2017, Amadou Opa Bathily estime que la seule difficulté qui peut faire obstacle à un artiste, c’est le manque de créativité. « Je pense et je crois que le seul problème auquel l’artiste peut faire face, c’est le manque d’inspiration et de l’esprit non créatif. Les autres, constituent des problèmes du second plan » ; a conclu le jeune plasticien.

Comme tous artistes, le rêve de ce jeune plasticien est d’exporter le talent des jeunes maliens à l’extérieur, vendre une bonne image du pays à travers ses œuvres d’arts.

Adama SANOGO

@Afribone