Partager

Une menace grave plane sur l’économie nationale : 4 opérateurs économiques maliens doivent au système bancaire 75 milliards de Fcfa. Une situation qui grippe complètement l’économie malienne et met en danger le système bancaire. C’est la teneur d’un rapport confidentiel remis au président de la République, il y a deux mois par la Commission bancaire. ATT et son nouveau gouvernement sont attendus sur le dossier.

Le système bancaire malien, le trésor public et toute l’économie malienne sont en danger. La menace qui plane est celle consécutive aux manœuvres de quelques opérateurs économiques. Ils sont au nombre de quatre et doivent au système bancaire 75 milliards de Fcfa. Cette situation grippe complètement l’économie malienne et met en danger le système bancaire.

C’est la teneur d’un rapport confidentiel remis au président de la République, il y a deux mois par la Commission bancaire. Les Maliens espèrent que le Président de la république et son gouvernement dirigé par Modibo Sidibé trouveront les formules justes pour exorciser le fléau.

Le risque est que les banques concernées risquent de ne pas être remboursées et le danger plane sur toute l’économie malienne.

Le premier opérateur économique doit 28 milliards, le second 18 milliards, le troisième 17 milliards et le quatrième 12 milliards.

Il se trouve que certains de ces opérateurs économiques sont bénéficiaires du système d’exonération mis en place par l’Etat. En tant que tels, ils déstabilisent les autres opérateurs. Ce qui pose un grave problème d’égalité et d’équité devant le cordon douanier et fiscal.

Ces opérateurs bénéficient des exonérations et ne remboursent pas les fonds accordés par les banques. Conséquences : le trésor perd des milliards et l’économie risque d’être mise à genoux au profit de quelques gros poissons.

Des millions de Maliens sont affectés par le marasme économique. Le président de la République et son nouveau Premier ministre sont attendus sur ce dossier. Que vont faire ATT et Modibo Sidibé ?

10 Décembre 2007.