Partager


En 1/8e de finale aller de la Ligue africaine des champions, disputé dimanche au stade Modibo Kéita, le Djoliba a été tenu en échec (0-0) par le Zesco-United de la Zambie. La rencontre retour s’annonce palpitante dans deux semaines en Zambie.

Le Djoliba commence bien avec le monopole du jeu et a même une bonne opportunité de débloquer le match à la 28e sur une tête de Mohamed Konaté. Les Zambiens de Zesco sauvent par l’entremise de leur portier. Auparavant à la 11e, le joueur zambien Enock Sakala déborde et son centre qui jaillit dans la surface de réparation d’Abdoulaye Diakité est repris sans succès par Cliford Chipano.

Le Djoliba domine se crée moult occasions de buts, mais ses attaquants, à l’image de Yahaya Coulibaly, se montrent inefficaces. Manque de concentration, manque de puissance face à une équipe zambienne recroquevillée intelligemment en défense. Une mi-temps d’occasions ratées avec une douzaine pour le Djoliba (dont la derrière à été renvoyée à la 45e par le pied du poteau de Jacob Banda) contre une pour le Zesco.

Les Rouges attaquent la 2e période, pied au plancher, belle option. 48e le Djoliba obtient un coup franc et Souleymane Dembélé ajuste mal le tir. Le Djoliba se rue toujours à l’attaque avec l’entrée de Janvier Abouta à la place de Bréhima Traoré 53e et l’on découvre alors une formation au jeu chatoyant, plaisant qui construit bien.

C’est une rencontre à sens unique où il a fallu la classe du portier du Zesco, Jacob Banda, pour enrayer les offensives Rouges. Le score final donne au match retour toute son importance. Ce qu’il faut retenir de cette opposition du dimanche, c’est que le public a vu une équipe du Zesco, très tactique avec des joueurs talentueux qui a certes joué intelligemment, mais qui a été aidé par la maladresse des poulains de Badra Alou Diallo alias « Conti ».

C’est vrai que le Djoliba a l’habitude de mieux jouer à l’extérieur, mais il faut que les Rouges préparent avec assez de courage, assez de punch, d’esprit de combativité, de solidarité pour arracher la qualification sur le terrain du Zesco. Il faut rappeler que le Zesco a sorti Africa-Sport d’Abidjan dans la même condition (0-0) à Abidjan et (2-0) au match retour. Mais à vrai dire l’équipe d’Africa-Sport de Côte d’Ivoire de cette année est différente de celle des années 1990.

Il s’agit, pour l’équipe de Hérémakono, de préparer la manche retour en toute confiance, en toute équité et de se donner toutes les chances pour se qualifier.

A signaler que les qualifiées de ce tour disputeront la phase de poule sous forme d’un mini championnat et les éliminées disputeront un match de barrage contre les battus du 3 e tour de la Coupe Caf.

Boubacar Diakité Sarr

21 Avril 2009