Partager

Auteurs d’un parcours presque sans faute en championnat et quart de finalistes de la Coupe du Mali, les « Bamakois » aborderont le Carré d’as avec le costume de grands favoris.Presque tout le monde en est convaincu y compris les futurs adversaires de l’ASB qui semblent eux-mêmes résignés : cette année, les « Bamakois » font figure de grandissimes favoris du tournoi de montée en première Division et il faudra plus qu’un miracle pour empêcher le team de Kalabancoro d’atteindre son objectif majeure de la saison.

jpg_asb.jpgEn tout cas, tous les espoirs sont permis pour les Jaunes et verts, surtout après leur belle prestation, dimanche face au CSK en quart de finale de la Coupe du Mali. Bien emmenés par le duo Amara Mallé-Boubacar Sissoko intenable sur le front de l’attaque, les joueurs de Modibo Keïta ont émerveillé plus d’un spectateurs par la qualité de leur football, forçant ainsi l’admiration du public qui prendra fait et cause pour eux. Maîtrise technique, rapidité des transmissions, talent individuel : l’ASB a montré toutes les qualités d’une bonne équipe face au CSK qui a dû se battre jusqu’au bout pour se défaire de son adversaire. Les « Bamakois » version 2010, c’est également la lucidité dans les trente derniers mètres des deux fers de lance de la ligne d’attaque, Amara Mallé et Boubacar Sissoko.

Véritables poisons pour la défense adverse, les deux joueurs ont été les principaux artisans de la qualification de l’équipe pour le Carré d’as. Et Amara Mallé et « Papy » n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. L’objectif reste la montée en D1 et ils martèlent à qui veut l’entendre qu’ils feront tout pour reconquérir leur place en D1 après une année de purgatoire. Après la relégation de l’équipe l’année dernière, on pensait que la plupart des joueurs notamment les ténors, allait faire leur valise pour ne pas évoluer en division inférieure.

Mais quelle n’a été la surprise des supporters de constater, dimanche dernier, que le groupe était presque au complet, à l’exception de l’attaquant sikassois, Bassoma Sangaré retourné au bercail. Pas un seul élément n’a donc quitté le navire du côté de Kalabancoro. Tout le monde a décidé de rester pour relever le défi, à commencer par les anciens de l’équipe, Sékou Diawara, Boubacar Sissoko, Amara Konaté, Moussa Magassouba, Hamadou Sanogo et Abdrahamane Diamouténé. Pour mettre tous les atouts, le comité directeur a recruté quelques nouveaux éléments pour renforcer le groupe dont le keeper, Ibrahim K. K. Diabaté (ex-COB), Soboua Sogoba et Diakaridia Tounkara. La présence aux commandes de l’expérimenté Modibo Diawara qu’on ne présente plus, fera le reste.

En 13 journées de championnat, l’équipe totalisera 11 victoires pour seulement une défaite et un nul, terminant ainsi en tête du groupe B avec 34 points contre 26 pour le deuxième, l’Association sportive olympique de Missira (ASOM). À une journée déjà de la fin des débats, les « Bamakois » avaient leur ticket en poche.

« C’est la meilleure équipe du championnat, personne ne peut les battre cette année », avoue un joueur du FC Badema de Lafiabougou également qualifié pour le Carré d‘as, tout comme le FC Gaoussou. Le titre de champion du District 2009-2010 mettra donc aux prises l’ASB, l’ASOM et les deux représentants de la Commune IV, le FC Badema parrainé par l’international, Sékou Camara « Mc Carthy« et le FC Gaoussou.

Souleymane Bobo Tounkara

Essor du 09 Juin 2010.