Partager

Respecté et parfois craint, le forgeron est lié à l’apparition de l’agriculture. Les ancêtres fondateurs de nombreuses sociétés (Kongo, par exemple) sont des rois forgerons qui ont apporté la civilisation en apprenant aux hommes à cultiver la terre.

Le forgeron est en effet celui qui fabrique le fer de la daba et les armes redoutables (sagaies, épées, couteaux de jets, pointes de flèches) pour se défendre.

Il est également celui qui obtient le fer par réduction du minerai grâce à une alchimie qui fait intervenir le feu et la terre (minerai) extraite du sol où sont inhumés les ancêtres et de la forêt (domaine des génies), où il se procure le combustible.

Le forgeron un personnage souvent incontournable dans les initiations (c’est souvent lui qui pratique la circoncision). Il se marie à l’intérieur de sa caste, de même que sa femme, qui pratique cet autre art du feu qu’est la poterie.

Sa marginalité sociale et géographique (il vit à l’orée du village en raison des nuisances : fumée, bruits produites par son activité) ne saurait cacher son rôle essentiel dans la société traditionnelle.

Toutefois (l’arrivée en Afrique de nombreux objets métalliques (voitures, machines diverses) accompagnant la civilisation occidentale, a fait disparaître le métallurgiste, mais à attribuer au forgeron proprement dit un rôle nouveau dans le recyclage des produits de la société de consommation.


02 Février 2009