Partager

jpg_20734.jpgRien d’inaccoutumée dans ce programme sauf que, pour la première fois, le Conseil de base des Maliens de France participera (hors compétition) à l’événement grâce à une troupe folklorique forte de 45 membres. Elle est composée d’un ensemble instrumental, un groupe de ballet et un groupe Nyogolon.

Pour expliquer les tenants et aboutissants de cette participation inédite, le comité d’organisation de la troupe du Conseil de base des Maliens de France a organisé mercredi, une conférence de presse à la Cité des Enfants.

La troupe entend contribuer au développement socioculturel du Mali, a ainsi expliqué Mahamadou Cissé, le vice-président du conseil et président du comité d’organisation. Les artistes qui seront sur scène à Kayes sont des bénévoles qui ont librement choisi de participer à la biennale, une manière pour eux de conserver les liens culturels qui les unissent à leur pays d’origine, a-t-il précisé.

Le coût de la participation a été pris en charge par le conseil et ses partenaires, a indiqué Mahamadou Cissé en signalant que le séjour kayésien est supporté par le ministère de la Culture.

En plus de sa participation à la cérémonie d’ouverture, la troupe donnera des représentations sur les deux sites prévus pour les prestations en off, c’est-à-dire la place publique de Kayes-N’Di et l’esplanade en façade du stade Abdoulaye Macoro Sissoko. Chants, danses traditionnelles, pièces de théâtre et slam sont au programme de la troupe.

Le Conseil de base des Maliens de France, a rappelé Mahamadou Cissé, est une émanation du Haut conseil des Maliens de l’extérieur. Il a à son actif diverses activités culturelles dont l’organisation de l’élection de Miss Ortm au niveau de la diaspora ou encore l’organisation d’une soirée spéciale Tabaski.

La conférence de presse n’aurait pas été complète sans un échantillon du savoir-faire de nos compatriotes de France. Cet avant-goût, fort applaudi, annonce une prestation de toute beauté.

Aïssata TRAORÉ

Essor du 19 Décembre 2008