Partager

C’était un secret de polichinelle. Depuis samedi dernier et la fuite du quotidien britannique The Sun, qui avait surpris les photographes de France Football vendredi au camp d’entrainement de Manchester United en train d’immortaliser la star portugaise sur pellicule avec son trophée, le doute n’était plus guère possible. Cristiano Ronaldo est bien le nouveau Ballon d’Or. Son sacre a été officialisé dès mardi à 3h00 du matin sur le site internet du bihebdomadaire. Le Lusitanien a été élu avec une très large majorité des suffrages : 77 fois premier sur 96 votes, 446 points sur 480 possibles. Il devance Lionel Messi (281 points) et Fernando Torres (179). Ronaldo succède au Brésilien Kaka, lauréat la saison dernière, et devient, à seulement 23 ans, le troisième Portugais de l’Histoire à décrocher la plus prestigieuses des récompenses individuelles après Eusebio (1965) et Figo (2000). Des statistiques impressionnantes : 42 buts en 48 matches toutes compétitions confondues, 31 en League 1, 8 en Ligue des Champions, dont 1 lors de la finale remportée aux tirs au but face à Chelsea. Le Figaro