Partager

Les barreaux membres de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB) lors de l’adhésion de l’Ilustre Colegio de Abogados de Madrid à la CIB, le 16 juin dernier ont fait une résolution en faveur du barreau du Mali.

Lors de cette rencontre, les barreaux membres de la CIB ont souhaité être informés de la situation particulièrement difficile que rencontre le Mali. Ils entendent marquer leur totale solidarité confraternelle avec le barreau du Mali en particulier pour soutenir l’intégrité du territoire de l’Etat du Mali, la laïcité de l’Etat et le respect des droits de l’Homme, excluant toute discrimination qui pourrait y porter atteinte.

Par ailleurs, ils ont souligné leur entière disponibilité au barreau du Mali pour toute action ou démarche qu’il pourrait estimer utile dans les efforts qu’il fait lui-même dans la défense des valeurs qui unissent les barreaux membres de la CIB.

Rappelons que le Barreau du Mali, à travers le Bâtonnier Me Issaka Kéïta, depuis le début de la crise, a toujours fait entendre sa voix pour dénoncer voire condamner des actes relatifs à la violation des droits de l’Homme.

A propos de la situation du nord, il condamne fermement les atrocités commises et fustige toutes formes de violences comme moyen d’expression dans un Etat de droit. Avant d’exiger que les auteurs de ces faits soient poursuivis et traduits devant la justice. Le Barreau du Mali exhorte les plus hautes autorités à mettre tout en œuvre pour défendre l’intégrité du territoire national et assurer la protection des personnes et des biens. Il en appelle à l’esprit de patriotisme et de dialogue entre toutes les composantes de la nation malienne.

Bandiougou DIABATE

L’Indépendant du 10 Juillet 2012