Partager

La CMA et la Plateforme se sont retrouvés vendredi à Bamako pour de nouvelles discussions en faveur de la paix.

Le respect du cessez-le-feu et des mesures de « stabilisation » de la situation sur le terrain seront au menu des discussions. Les deux mouvements ont initié cette rencontre de 05 jours après la signature de la trêve de 30 jours en début de ce mois afin de trouver des solutions au problème qui les oppose.

Le ministre de la Réconciliation nationale a salué l’initiative et invité « les deux parties à assumer leurs responsabilités et à s’inscrire définitivement dans la voie de la paix ».
« C’est au nom de la paix qu’elle a tendu la main à la CMA » a affirmé un responsable de la Plateforme, Me Harouna Toureh, qui a estimé qu’il est temps que « les armes se taisent pour le bonheur de tous ». Il demande l’accompagnement du gouvernement du Mali et de la Communauté internationale à une conjugaison des efforts pour une paix définitive et durable.

L’Indicateur du Renouveau du 18 Septembre 2017